L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Versan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romuald



Messages : 105
Date d'inscription : 30/10/2010
Localisation : Saône-et-Loire, en Bresse

MessageSujet: Versan    Mer 10 Nov 2010 - 16:28

Salut, je vais présenter aujourd'hui le Versan.
Le Versan est une langue romane, inspirée un peu par toutes les autres, mais surtout par celles des groupes gallo-roman et ibérique.

Article de la langue sur Wikiaegis : ici

La langue dans la fiction...
Elle est parlée surtout dans les Cités Versanes (vient de vassalité, ces villes se sont autrefois regroupées entre elles), une province du sud-est du Nepegaro. Elle comporte environ deux millions de locuteurs et est très dynamique et populaire. Il faut dire que le Nepegaro a quasiment tout le temps mené une politique favorable pour ses langues "locales" face aux dominantes (dont fait partie le français).

On pourra remarquer des traces de slave dans cette langues dues à l'immigration d'un peuple qui venait du centre du Nepegaro ; ils parlaient une langue à mi-chemin entre les langues romanes et slaves... Lentement, la partie slave a disparu, d'autant plus que le latin avait déjà assez évolué avant cette invasion. Cette langue mi-slave, mi-romane, s'appelle le slavo-roman et est encore parlée dans deux provinces. Mais ce n'est pas le sujet.

... et dans la réalité
Je l'ai créée le 17 août 2010 : à la base c'était histoire de dire que les Cités Versanes avaient une langue, mais j'ai réellement commencé à la développer. Il existe déjà l'alphabet, et un tout petit lexique (couleurs principalement nombres de 0 à10). Je la considère en version 0.2, bientôt 0.3 (apparition prochaine des genres), c'est une ébauche...

Alphabet, quelques mots et caractéristiques
On compte 29 lettres dans l'alphabet. Les accents circonflexes du c, du j et du s sont inspirés de l'espéranto (dans la fiction, ça vient du slave, les accents se sont "retournés").

Voyelles :

  • a comme arbre
  • e toujours comme vélo
  • i comme image
  • o toujours comme hotte (peut aussi être mi-ouvert)
  • u toujours comme mou


Consonnes :

  • b comme bébé
  • c comme tsar
  • ĉ comme tchèque
  • d comme dune
  • f comme feu
  • g comme garçon
  • h est muet, ou légèrement aspiré (en fait, ce choix revient au locuteur)
  • j toujours comme yaourt
  • ĵ comme journal
  • k comme cap
  • l comme lampe
  • m comme mine
  • n comme nuit
  • ñ comme gagner
  • p comme pile
  • q comme Qatar
  • le r est prononcé comme en espagnol (c'est-à-dire roulé)
  • s comme soleil
  • ŝ comme chien
  • sh comme thin (anglais) ou azul (espagnol)
  • t comme temps
  • v comme voile
  • w toujours comme watt
  • z comme zoo


Autre phénomènes n'étant pas considérés comme des lettres (liste non-exhaustive) :

  • â comme pâte (pour ceux faisant la différence avec [a])
  • dĵ comme jean (l'habit)
  • ë comme de
  • ê comme mère
  • gw comme gouache
  • ô comme dos
  • ö comme eux
  • œ comme peur
  • û comme usine

L'écriture de la langue est la plus phonétique possible, il faut prononcer toutes les lettres.
La combinaison consonne + l devient systématiquement consonne + j en versan. On préfère θ ou t͡s à ʃ et z (ce dernier reste toutefois assez commun).
Maintenant, les nombres, de 0 à 10 :
0 : Sherô
1 : Un
2 : Dus
3 : Tres
4 : Katro
5 : Sinki
6 : Ses
7 : Sete
8 : Ocô
9 : Noube
10 : Dis

Voilà pour le moment. J'attends vos commentaires avec impatience Smile


Dernière édition par Romuald le Dim 14 Nov 2010 - 20:52, édité 5 fois (Raison : Uni (1) devient un)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16303
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Versan    Mer 10 Nov 2010 - 19:37

Salut Romuald

Début très prometteur!

Ce que j'apprécie:

-belle présentation
-nombreux sons vocalique
-orthographe facile à retenir, en général

Ce qui (à mon avis) mériterait d'être revu

-Le phonème /ʧ/ est représenté par une lettre unique (Ĉ) alors que [ʃ] est représenté par un digramme.
-Le son [k] est représenté par deux lettres: C & K*. Ce qui peut se comprendre, après tout, pour éviter les homographies. Mais on a Ĉ pour /ʧ/, le plus logique ne serait-il pas de prononcer C: /ts/? Les racines slaves du versan seraient ainsi préservées...
-Si on suit la logique slave/espérantiste (et pour une fois, j'approuve les espérantistes), le Ŝ pourrait représenter le S ce qui, du coup, nous débarrasse d'un digramme.
-Le son [e] est représenté par la lettre [É], l'accent aigu est donc utilisé pour une seule lettre de l'alphabet: le E. Ne serait-il pas plus rationnel de "rassembler" tout ça et
-soit d'utiliser E pour [ɛ] (comme prévu par la règle versanne actuelle) et Ê pour [e]
-soit faire l'inverse (E pour [e] et Ê pour [ɛ]).
malgré les habitudes francophones (tête), j'opterais plutôt pour la première soluce, dans la mesure où l'accent circonflexe sert également pour fermer un O (cf: ton exemple avec "dos")
-même remarque avec l'accent grave, qui est utilisé uniquement pour le Ù (et pourtant, ça devrait m'combler d'aise: la graphie Ù est également utilisée en aneuvien pour le [y]). Toutefois, si on remplace le Ù par un Û, faudrait réorthographier les mots -GÛ- en -GW- ce qui aura pour conséquence de leur donner un côté... celtique: on aime ou on n'aime pas... Mais ce serait dommage de n'utiliser un accent sur une lettre que dans l'cadre d'un digramme (cas actuel du GÛ).
-2 (DES) est trop proche de 10 (DIS).

Moûalà: ces apréciations ne sont que personnelles et sont, bien sûr, soumises à confrontation.

*Ça peut se comprendre: ce son est très courant. Si tu veux éviter les homographes à tout prix (intention louable), tu peux toujours réhabiliter le Q, même sans U (comme en français dans QAT).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Versan    Mer 10 Nov 2010 - 20:20

Un petit conseil pour tous ceux qui font une langue. Utiliser des lettres sans diacritiques pour les sons que vous avez le plus souvent.
Je ne sais pas si c'est le cas partout, mais par exemple, le "é" est présent dans beaucoup des mots que tu as donnés, même parfois plusieurs fois dans le même mot (sété).

Je sais que les diacritiques, c'est joli, mais le but premier d'une écriture, c'est de pouvoir retranscrire une langue rapidement. Si on commence à mettre des diacritiques à pleins de mots courants ou à des affixes, ça rallenti et surcharge l'écriture. Personnellement, je commence toujours par créer des langues sans diacritiques, puis quand le besoin est trop fort (dans des exceptions à la prononciation normale), là j'en rajoute.

Parenthèse clause.

J'attends tout de même de voir la suite. Razz

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romuald



Messages : 105
Date d'inscription : 30/10/2010
Localisation : Saône-et-Loire, en Bresse

MessageSujet: Re: Versan    Mer 10 Nov 2010 - 20:29

Merci pour vos messages !

En réponse à vos remarques fort intéressantes :

Anoev :
Anoev a écrit:

-Le phonème /ʧ/ est représenté par une lettre unique (Ĉ) alors que [ʃ] est représenté par un digramme.
Oui, mais j'aime le Ĉ ! Laughing Soit je laisse comme ça, soit je le supprime, soit je transforme ch en lettre. J'hésite... Je réfléchis encore avant de voir ce que je vais faire.

Anoev a écrit:

-Le son [k] est représenté par deux lettres: C & K*. Ce qui peut se comprendre, après tout, pour éviter les homographies. Mais on a Ĉ pour /ʧ/, le plus logique ne serait-il pas de prononcer C: /ts/? Les racines slaves du versan seraient ainsi préservées...

[...]

*Ça peut se comprendre: ce son est très courant. Si tu veux éviter les homographes à tout prix (intention louable), tu peux toujours réhabiliter le Q, même sans U (comme en français dans QAT).
Le problème c'est que ça fait trop homographe avec le K seul. Par contre, réhabiliter le Q rééquilibrerait la balance.

Anoev a écrit:

-Si on suit la logique slave/espérantiste (et pour une fois, j'approuve les espérantistes), le Ŝ pourrait représenter le S ce qui, du coup, nous débarrasse d'un digramme.
En gros, tu préconises l'inutilisation du S simple si j'ai bien compris le message ? Sur le coup, je n'ai pas envie de modifier ça :/

Anoev a écrit:

-Le son [e] est représenté par la lettre [É], l'accent aigu est donc utilisé pour une seule lettre de l'alphabet: le E. Ne serait-il pas plus rationnel de "rassembler" tout ça et
-soit d'utiliser E pour [ɛ] (comme prévu par la règle versanne actuelle) et Ê pour [e]
-soit faire l'inverse (E pour [e] et Ê pour [ɛ]).
malgré les habitudes francophones (tête), j'opterais plutôt pour la première soluce, dans la mesure où l'accent circonflexe sert également pour fermer un O (cf: ton exemple avec "dos")
Bonne idée, je n'y avais pas pensé à cause de l'habitude trop francophone ! Ça limiterait aussi le nombre de diacritiques. J'opterais pour la troisième solution (suite à la remarque de Nemszev) Smile

Anoev a écrit:

-même remarque avec l'accent grave, qui est utilisé uniquement pour le Ù (et pourtant, ça devrait m'combler d'aise: la graphie Ù est également utilisée en aneuvien pour le [y]). Toutefois, si on remplace le Ù par un Û, faudrait réorthographier les mots -GÛ- en -GW- ce qui aura pour conséquence de leur donner un côté... celtique: on aime ou on n'aime pas... Mais ce serait dommage de n'utiliser un accent sur une lettre que dans l'cadre d'un digramme (cas actuel du GÛ).
À voir aussi... Dans le cadre d'une simplification des diacritiques, ce n'est que du bon !

Anoev a écrit:

-2 (DES) est trop proche de 10 (DIS).
Le problème pourrait être réglé en remplaçant DES par DUS ?

Nemszev :

Nemszev a écrit:

Un petit conseil pour tous ceux qui font une langue. Utiliser des lettres sans diacritiques pour les sons que vous avez le plus souvent.
Je ne sais pas si c'est le cas partout, mais par exemple, le "é" est présent dans beaucoup des mots que tu as donnés, même parfois plusieurs fois dans le même mot (sété).

Je sais que les diacritiques, c'est joli, mais le but premier d'une écriture, c'est de pouvoir retranscrire une langue rapidement. Si on commence à mettre des diacritiques à pleins de mots courants ou à des affixes, ça rallenti et surcharge l'écriture. Personnellement, je commence toujours par créer des langues sans diacritiques, puis quand le besoin est trop fort (dans des exceptions à la prononciation normale), là j'en rajoute.
J'ai essayé de limiter, mais c'est difficile dans une écriture très phonétique lol!
Pour le conseil, j'essaierais d'y penser la prochaine fois Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Versan    Mer 10 Nov 2010 - 22:40

Chouette, on tient en compte mes remarques (pour le é). cheers

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romuald



Messages : 105
Date d'inscription : 30/10/2010
Localisation : Saône-et-Loire, en Bresse

MessageSujet: Re: Versan    Mer 10 Nov 2010 - 23:35

Mise à jour :
-é disparaît, le son [e] prend la place de [ɛ] (ce dernier étant désormais écrit ê) pour la lettre e.
-pour retranscrire le son [y], la diacritique utilisée est l'accent circonflexe au lieu de l'accent grave ; par conséquent, se transforme en gw.
-pour le chiffre 2, est maintenant utilisé Dus au lieu de Dês.
Pour la màj sur Wikiaegis, j'attends que le site remarche, surcharge ? :/

Voilà Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Versan    Mer 10 Nov 2010 - 23:50

Tiens et le "ou" dans "noube", il se prononce comme une diphtongue ou deux voyelles séparées ? Ca tu devrais l'indiquer, parce qu'il y a des langues sans et des langues avec!

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16303
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Versan    Mer 10 Nov 2010 - 23:52

Romuald a écrit:
Le problème c'est que ça fait trop homographe avec le K seul. Par contre, réhabiliter le Q rééquilibrerait la balance

C'est justement à ça que j'pensais.


Citation :
En gros, tu préconises l'inutilisation du S simple si j'ai bien compris le message ? Sur le coup, je n'ai pas envie de modifier ça :/

Malgré mes multiples relectures, j'ai laissé échapper ça! Bref: une belle bourde de ma part, que je corrige illiko:

[s]S
[ʃ]Ŝ
/ts/C
/ʧ/Ĉ

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romuald



Messages : 105
Date d'inscription : 30/10/2010
Localisation : Saône-et-Loire, en Bresse

MessageSujet: Re: Versan    Jeu 11 Nov 2010 - 0:09

Ah, voilà qui va mieux, c'est une bonne solution Smile

Je vais changer ça demain alors, il se fait tard Smile

EDIT : Voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Versan    Aujourd'hui à 20:17

Revenir en haut Aller en bas
 
Versan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Autres idéolangues-
Sauter vers: