L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Hatséen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Hatséen    Dim 21 Nov 2010 - 21:36

Ce message a été posté il y a quelques années sur le forum Babel. Mes connaissances en linguistique de l'époque n'était peut-être pas si bonnes, mais j'aime conserver des choses anciennes.
Le Hatséen, je dois l'avoir commencé en 2007.


Ca fait quelques mois que je commence à créer une nouvelle langue qui mélange toutes sortes de concepts grammaticaux et phonétiques qui me plaisaient, Hatsa'ang Ğati (prononcer "hhatsa'an rhhatsi" où le Ğ se prononce comme le kh arabe classique), qui en français donne Hatséen. Le chinois qui m'influence un peu au niveau de la grammaire, même si c'est une langue très flexionnelle et que les phonèmes utilisés sont divers aussi (comme le clic /!/ écrit q).

Cette langue fonctionne en OVS et un sujet ou un objet peut aussi être un OVS, le verbe est alors plutôt un adjectif. Exemple: [mange] [enfant] [garde] [je] = je garde un enfant qui mange.

Une caractéristique du Hatséen est le fait de décliner des verbes. Exemple:
wağati lafsy = parler dans une langue (translatif de ğati, langue)
ğate lafsy = parler d'une langue (ici à l'accusatif)
ğate walafsy = parler dans une langue (c'est "parler" qui est au translatif et "langue" à l'accusatif)

Lorsqu'on décline un verbe comme au génitif pour un nom, il s'agit alors d'un passif.

Le système verbal est très simple, il suffit de mettre le sujet après le verbe sans conjugaison. Pour les temps, on utilise (moins souvent qu'en français) des particules temporelles. C'est une langue où on ommet très souvent le sujet et même le verbe quand on le connait déjà. Les verbes "avoir" et "aller" n'existent pas. Au lieu de "j'ai un chien", on dit plutôt "un chien est de moi (génitif)" et au lieu de dire "je vais à l'école", on dit juste "je à l'école (allatif)", de même "je viens de l'école" se dira "je de l'école (ablatif)", etc...

Je vais poster la traduction du texte de Babel petit à petit. Voici le début:

Mas wağati kaiki lianikaam lafsy ftar deron.
Toute la terre avait une seule langue et les mêmes mots.
[un] [transl.-langue] [identique] [mots-instr.] [parler] [tous] [homme]

Ngana'ang fti kvel ñonsa ja calel deroon Xinear'ase.
Comme ils étaient partis de l'orient, ils trouvèrent une plaine au pays de Schinear, et ils y habitèrent.
[est-abl.] [plat] [terre-acc.] [trouver] [aussi] [vivre-loc.] [hommes] [Xinear][lieu-loc.]

"Ğhei! Diweng leumii qa ja żaira" lafsy. Waleum diweng leumii wacenga żaireng leume cing.
Ils se dirent l'un à l'autre: Allons! faisons des briques, et cuisons-les au feu. Et la brique leur servit de pierre, et le bitume leur servit de ciment.
"[allez!] [maison-gén] [pierres-acc] [faire] [aussi] [cuire]" [parler]. [transl.-pierre] [maison-gén.] [pierres-acc.] [transl.-colle] [chauffer-passif] [pierre-acc.] [utiliser].

Ja "ğhei! Lùlleaje ma xpere viña mađa tit mona bax qa saana ftar kvelxe đe mon" lafsy.
Ils dirent encore: Allons! bâtissons-nous une ville et une tour dont le sommet touche au ciel, et faisons-nous un nom, afin que nous ne soyons pas dispersés sur la face de toute la terre.
[aussi] "[allez!] [ville-acc.] [ma] [ciel-acc.] [toucher] [haut] [bâtiment-acc.] [nous-dat.] [nom-acc.] [faire] [que-dat.] [tous] [terre-allatif] [ne... pas] [nous]" [parler].

Inqen Jehova saana lùlleaje ma derniing ahriing qang mađa tit kéchan.
L'Éternel descendit pour voir la ville et la tour que bâtissaient les fils des hommes.
[bas-allatif] [Yahvé] [que-dat.] [ville-acc.] [ma] [hommes-gén.] [enfants-gén.] [faire-passif] [haut] [bâtiment-acc.] [voir].

Ja "mas changa ó xi deroon ja derniing mas ğati ja saai xi qa sla deroon. Xi nağse đe rran ağhting deroon" lafsy Jehova.
Et l'Éternel dit: Voici, ils forment un seul peuple et ont tous une même langue, et c'est là ce qu'ils ont entrepris; maintenant rien ne les empêcherait de faire tout ce qu'ils auraient projeté.
[aussi] "[un] [peuple] [être] [ici] [hommes] [aussi] [hommes-gén.] [un] [langue] [aussi] [que-acc.] [ici] [faire] [vouloir] [hommes]. [ici] [temps-loc.] [ne... pas] [-futur-] [arrêter-passif]" [parler] [Yahvé].

Ğhei! Inqen ja saai emlu derniing ğati qa saana jaryn derniing ğate đe zún deroon.
Allons! descendons, et là confondons leur langage, afin qu'ils n'entendent plus la langue, les uns des autres.
[allez!] [bas-all.] [aussi] [que-acc.] [ordre-abl.] [hommes-gén.] [langue] [faire] [que-dat.] [autre] [homme-gén.] [langue-acc.] [ne... pas] [entendre] [hommes].

Vocabulaire:
ma = mot qui s'utilise pour séparer les compléments d'adjectifs et de verbe et pour d'autres usages
xi = ici, s'utilise pour le démonstratif
un = mas
identique / ressembler à +acc = kaiki
mot = liani
tous (plur) = ftar
homme = deron
premier = ngan
dernier = ğeli
soleil = hatsa
-'a = suffixe de lieu
plat = fti
terre = kvél
trouver = ñonsa
aussi = ja
vivre = cala
allez! (interjection, pas verbe!) = ğhei!
feu = ażra
utiliser = cing
maison = diwe
faire, construire = qa
chauffer, cuire (au feu) = żaira (ażrakam "au moyen du feu" sous-entendu, si on a "ażrakam żaira")
ciel = xper
entier, tout(e) = rram
haut = mađa
bas = inqa
nom = báx
bâtiment = tít
toucher = viña
que (subordonnée) => se décline = saa
colle = cenga
enfant = ahar
voir = kéchan
vouloir = sla
arrêter = ağhti
peuple = changa
temps = náğ
ordre = emal
autre = jaryn
entendre = zún

Prononciation: /phonétique X-Sampa[variante]/ <orthographe>
/p t t_j k b d d_j/ <p t c k b d ď>
/f v s z S Z tS X x h[H]/ <f v s z x ż ch ğ ğh h>
/4[r\] r l w j/ <r rr w j>
/m n J N/ <m n ñ ng>
/!/ (clic) <q>

L'accent est sur l'avant dernière syllabe, sauf dans les mots comme lùllea (ville), où l'accent sur la première syllabe est marqué par un accent aigu (la déclinaison est alors particulière).
"ti" se prononce /tsi/ et "tu" /tsy/, de même pour "di" et "du" qui se prononcent /dzi/ et /dzy/.
R avant une consonne se prononce /r\/ (r anglais).
La prononciation n'est pas tout à fait égale à l'écriture dans certains cas (exemple: kielbxe /"kjElZE/)

Voyelles:
/Q i e u @ y/ < a i e o y u>
/o(a) i(e) e(a) u@ y@/ <á í é ó ú>
/Q: i: eu aU u: y:/ <aa ii eo ao oo uu>
/aU Qi ei/ <ao ai ei>
/eu eá/ <eu ea>

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4982
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Hatséen    Lun 22 Nov 2010 - 13:10

Tu as prévu un alphabet spécifique ?

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Hatséen    Lun 22 Nov 2010 - 13:46

Il me semble que j'avais fait une ébauche d'alphabet idéographique.
Je vais essayer d'en retrouver une trace. Mais j'ai arrêté assez vite.

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hatséen    Aujourd'hui à 1:17

Revenir en haut Aller en bas
 
Hatséen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Autres idéolangues-
Sauter vers: