L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Pays, drapeau, hymne...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Livious



Messages : 45
Date d'inscription : 15/01/2011
Localisation : Guadeloupe, Outre-Mer

MessageSujet: Pays, drapeau, hymne...   Dim 16 Jan 2011 - 22:34

Avez-vous inventé des hymnes, drapeaux, devises, systèmes politiques propres à un pays. Si oui, faites-nous en part ici.

L'Empire Fédéral Vrakylte et vassal oui.


Extrait de l'hymne vrasilien (Hymen vrasilien tell extraseo)

"Lom Theori, exiì Saldor tem uxon
Aedor lega arkyian,
eci aeyro thim ekidior
delumora
omnis aticorxes, richorxes, saldoxes, honorxes tet synenix, lagorexix, agelorxes
Theori-ò, exiì Saldor tem uxon
Redemtor-ò, exiì croxonden
tem recellò
Omnis aticorxes, richorxes, saldoxes, honorxes tet synenix, lagorex tet agelorxes
Geolia, imperor, honor, aticor, omnis delumora, redemtoran,
Aetor sorori delumora akyian proxisa Eternalis"

Le divin sauveur, mort pour nous
qui règne aux cieux est digne d'avoir à jamais,
toute puissance, richesses, sagesses, honneurs et forces, louanges et gloires
Au divin sauveur, mort pour nous
au Redempteur mort sur la croix pour nous racheter
toute puissances richesses, sagesses, honneurs et forces, louanges et gloires
Gloire puissance honneur victoire à tout jamais, au redempteur, qui trône à jamais au cieux au près de l'éternel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16244
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Pays, drapeau, hymne...   Lun 17 Jan 2011 - 1:17

Le drapeau aneuvien reprend les couleurs de l'Étoile aneuvienne (mon avatar), le rouge étant toutefois un peu plus rouge que sur l'Étoile, laquelle représente les sept (à l'origine) "pays" qui formèrent l'Aneuf en 1785. Les bandes sont horizontales, de haut en bas: bleu rouge-orangé (puis rouge vif à partir de 1945) vert, d'égale épaisseur (comme en Allemagne ou en Russie, pas comme en Espagne, Colombie, Lettonie ou Liban).

La devise actuelle: Ok more, Ùt dùnet! = Huit provinces, une humanité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Pays, drapeau, hymne...   Lun 17 Jan 2011 - 3:11

J'avais fait un drapeau pour le vrialais (langue gallo-rhéto-romane), qui devait symboliser une partie des régions susceptibles de parler cette langue (en reprenant les couleurs des drapeaux concernés et les motifs).

J'en suis assez fier. Cool

Sinon, je pense que j'en avais fait un pour une autre langue, mais je ne sais plus laquelle.

Faut dire que ces derniers temps, je travaille sur des langues auxiliaires et je ne sais pas si c'est d'un très bon goût de donner un drapeau à une langue sans nation...

@Livious: Au sujet de ton hymne, ça ressemble à un chant ou une prière chrétienne. Est-ce que ton idéomonde est chrétien?

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4956
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Pays, drapeau, hymne...   Lun 17 Jan 2011 - 18:04

Ellos, la principale planète du Losda dispose d'un drapeau "planétaire" : l'Eltato (ou "bannière des dieux") :





- La croix représente les 4 races de dieux ( les Asels, les Nalels, les Banels et les Torels) et aussi les 4 contrées d'Ellos (Asgara, Nalgara, Bangara et Torgara)
- La couleur bleue fait référence à la couleur du ciel, étant donné que le Losda se trouve dans le premier univers du multivers d'Aegis : L'univers du ciel.
- Le cercle central fait référence à l'oeil d'Aegis, l'un des plus grands mystères du multivers... Wink
- Le liseré blanc souligne le caractère isolé des dieux par rapport aux autres populations du Losda.


Chaque contrées et chaque domaire dispose ensuite de son propre drapeau ou bannière, mais là c'est une autre histoire...



_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Romuald



Messages : 105
Date d'inscription : 30/10/2010
Localisation : Saône-et-Loire, en Bresse

MessageSujet: Re: Pays, drapeau, hymne...   Lun 17 Jan 2011 - 19:48

Le Nepegaro² possède son drapeau :


Il a une signification bien particulière :
-le bleu aux quatre coins symbolise l'océan entourant le pays ;
-la croix blanche signale que le Nepegaro a été créé à partir de rien dans la réalité ;
-cette même croix divise la portion verte en quatre, les quatre peuples du pays, unis ; le vert symbolise également les terres fertiles nepegariennes.


² : faudra d'ailleurs que je pense à présenter tout ça un jour, mais le clic inapproprié juste avant de finir 2-3 fois de suite m'en a repoussé pendant quelques temps... faudra que je m'y prenne autrement pour l'écriture du topic Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Livious



Messages : 45
Date d'inscription : 15/01/2011
Localisation : Guadeloupe, Outre-Mer

MessageSujet: Re: Pays, drapeau, hymne...   Lun 17 Jan 2011 - 20:38

Nemszev a écrit:
@Livious: Au sujet de ton hymne, ça ressemble à un chant ou une prière chrétienne. Est-ce que ton idéomonde est chrétien?

J'ai utilisé un texte chrétien, merci d'avoir remarqué Nemszev. Non, ce texte n'est pas réellement l'hymne, mais sa dérivation chrétienne.
Nous sommes très croyants, mais pas en le Christ, mais en Lyra la Grande Déesse, "Lon Theria Majoria Lyrae"

"Lom Theori, exiì Imperius
ascant Fingor
eci aeyro thim ekidior
delumora
omnis aticorxes, richorxes, saldoxes, honorxes tet synenix, lagorexix, agelorxes
Theori-ò, exiì Saldor tem uxon
Redemtor-ò, exiì croxonden
tem recellò
Omnis aticorxes, richorxes, saldoxes, honorxes tet synenix, lagorex tet agelorxes
Geolia, imperor, honor, aticor, omnis delumora, redemtoran,
Aetor sorori delumora akyian proxisa Eternalis"

Le divin sauveur, mort
sous sa main est digne d'avoir à jamais,
toute puissance, richesses, sagesses, honneurs et forces, louanges et gloires
Au divin sauveur, mort pour nous
au Redempteur mort sur la croix pour nous racheter
toute puissances richesses, sagesses, honneurs et forces, louanges et gloires
Gloire puissance honneur victoire à tout jamais, au redempteur, qui trône à jamais au cieux au près de l'éternel.

Bien parlons système politique:

La Vrasillie est sous la 1re dysnastie du 3e Empire, en fin de période de régence. En effet, mon père, l'Empereur Vrasilya tell Modernaty Reonaldos Ier est mort et mon frère a fui de l'Empire, donc pour une période de 1 an, je dirige en tant que régent le gouvernement de mon père.
En temps normal, voici comment est classé l'Empire:

L'Empereur dirige le conseil Suprême et possède le pouvoir de proposer les lois.
Le conseil et le Sénat (institution limitant les pouvoirs impériaux) vote les lois et leur mise en vigeur.
Enfin, l'Empereur et le Président du Sénat font appliquer les lois dans les différentes fédérations.
Les Gouverneurs et Chanceliers dans les agglomérations et cours de justice fédérales. afro rendeer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akakuro



Messages : 237
Date d'inscription : 30/06/2008
Localisation : Quimper

MessageSujet: Re: Pays, drapeau, hymne...   Lun 17 Jan 2011 - 20:54

J'ai quatres langues, mais certains drapeaux ne sont pas encore défénitifs !

Navsianie

Le drapeau a quelque changé depuis quelques temps, mais il garde ses couleurs



Noecuni ( Pays ou l'Aljaro s'est développé )

oui, il y a une influence bretonne ! Razz




Aquiloniea



En ce qui concerne les hymnes, je n'en ai toujours pas, je ne suis pas tellement mélomane ! scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Réatami



Messages : 516
Date d'inscription : 24/11/2010
Localisation : France

MessageSujet: Re: Pays, drapeau, hymne...   Lun 17 Jan 2011 - 21:20

J'ai pour le moment fixé seulement le drapeau du royaume total. Après il y aura des drapeaux pour chaque ville.





Ce drapeau est noir et blanc pour des raisons de simplicité. A la base le symbole centra était bleu, pour que l'emblème soit plus lisible, on décida de transformer le bleu en blanc.

Le noir symbolise la couleur de la terre de l'île principal (volcanique et très sombre). Il est aussi issu de l'imaginaire collectif où le noir représente l'inconnu, la peur. Le symbole au centre est une sorte de fusion des traits principaux formant les lettre de l'alphabet utilisé. Ainsi, ce symbole représente la connaissance et la fierté du peuple Duétu (puisque c'est son nom). Le bleu symbolisait la couleur de l'océan, zone privilégiée pour les Duétus (car ils viennent de l'Océan et sont très attachés à celui-ci). Mais le blanc symbolise la couleur de la houle ainsi que la lumière et donc la connaissance. En quelque sorte, ce drapeau représente le rôle des Duétus : apporter la connaissance et le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16244
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Pays, drapeau, hymne...   Lun 17 Jan 2011 - 21:28

Nemszev a écrit:
Je ne sais pas si c'est d'un très bon goût de donner un drapeau à une langue sans nation...
Pour ce qui est d'un drapeau pour une langue auxilliaire, je pense notamment à l'Espéranto & son étoile verte (Un pt'tit bonjour au passage à Terano). Un drapeau n'est pas forcément l'oriflamme d'une nation. L'ONU, les Jeux Olympiques, la Croix rouge ont leur drapeau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Pays, drapeau, hymne...   Lun 17 Jan 2011 - 23:04

Je viens de créer un drapeau pour le bagaidun...

En gros, j'ai repris les couleurs récurrentes des drapeaux du monde (en particulier les pays où sont parlées les langues que j'utilise pour mon vocabulaire). J'ai choisi d'utiliser un fond bleu pour symboliser la paix, le ciel, de construire un globe par l'union du vert et du rouge (tous les symbolismes sont possibles, en tout cas ce sont deux couleurs contraires), qui s'entremêlent un peu à la manière d'un yin/yang. L'énergie de cette union est symbolisée par le cercle jaune du milieu. Le cercle qui entoure le globe symbolise la liberté.


_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asurni



Messages : 12
Date d'inscription : 19/09/2009
Localisation : Saumur, Maine-Et-Loire

MessageSujet: Re: Pays, drapeau, hymne...   Jeu 27 Jan 2011 - 0:17

J'ai créé un drapeau pour mon pays qui est entre autre mon propre avatar Very Happy Je vous mets une image un peu plus grande ici :



Alors pour la signification, c'est le drapeau de mon Empire sur le monde fictif que je suis en train de construire (pour faire un résumé rapide, cet empire se trouve sur une autre planète où l'évolution technologique est un peu plus avancée que la notre). Le bleu symbolise l'Etat, le jaune la terre de l'Empire et le rouge le peuple, avec l'aigle impérial au milieu et le blason simple du pays. La devise de l'Empire est : "Pour l'Etat", qui est inscrit en dessous de l'aigle Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MTZ



Messages : 249
Date d'inscription : 26/03/2008
Localisation : Wien (Autriche)

MessageSujet: Re: Pays, drapeau, hymne...   Dim 13 Nov 2011 - 1:55

des drapeaux dans le monde du pecaaqasa, il y en a énormement, notamment tout ce qui concerne la période post-coloniale européenne sur le Nouveau Continent, à comprendre par là:
- pays de culture européenne, drapeau inspiré des nouvelles-cultures issues de l'Europe du XV-XVIe, et autant de drapeau que de pays dans le SERG (j'exagère, mais c'est pas loin d'être vrai). Les drapeaux sont toujours basés sur les tons associés à la culture dominante de l'état: violet pour les officieux, orange vif pour les peuples anglais, bleu pour les peuples céans (=français), vert clair/blanc pour les germaniques, jaune pâle pour les hispaniques, ver-foncé pour les natifs-latins.

les hymnes, j'ai essayé, j'ai renoncé. Il faudrait que je sois capable de l'imaginer musicalement d'abord, et j'ai rien d'un musicien. Plus tard peut-être Smile

des pays, il y en a énormément, suivant les époques déjà, et surtout suivant la définition qu'on lui attribue. Si au XVe il y a aucun de pays que d'états, on peut synthétiser le plus gros continent en un seul pays dominant munit de divers états qui s'haïssent, comme si l'ONU aujourd'hui avait un pouvoir économique important dans ses décisions et qu'elle gérait l'aménagement du territoire économique et traçait les frontières (ce n'est pas au goût de tous d'ailleurs)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://linguisticae.com/
Anoev
Modérateur


Messages : 16244
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Pays, drapeau, hymne...   Dim 13 Nov 2011 - 3:06

Le 16 janvier, j'avais parlé du drapeau aneuvien, et de la cocarde (mon avatar). Voici, avec le drapeau fédéral, les emblèmes de chaque province.

Il en manque un: l'archipel de Lakùr, qui était intégré au Malyr au momont où j'ai élaboré cette image.

  • Les Santes reprennent les anciennes couleurs aneuviennes (orange au lieu du rouge) avec la Croix du Sud (l'Aneuf est dans l'hémisphère sud)
  • Le Malyr affiche clairement son aspect montagneux
  • le Roenyls exhibe sa vocation industrielle
    tout comme le Kanolthe sa vocation d'élevage
    (mais il y a aussi des champs & des prés au Roenyls et des industries au Kanolthe)
  • l'Æstmor montre le ciel et la mer.
  • l'Alfazie également, avec toutefois une représentation violette (clergé) de la Croix de st André.
  • la Pande* montre ostensiblerment (on le voit partout, y compris sur les flancs des trains et les plaques minéralogiques des voitures) l'oriflamme national teheub.
  • L'écusson de Lakùr (non représenté) représente l'archipel aux couleurs nationales (moins le bleu, pour que ça ressorte mieux) sur un fond bleu-océan.


*Le véritable alphabet teheub n'était pas encore sorti (du moins, en "vrai") quand j'ai réalisé l'image.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4956
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Pays, drapeau, hymne...   Dim 13 Nov 2011 - 11:21

Réatami a écrit:
Ce drapeau est noir et blanc pour des raisons de simplicité. A la base le symbole centra était bleu, pour que l'emblème soit plus lisible, on décida de transformer le bleu en blanc.

Pourquoi ne pas le mettre bleu et conserver un liseré blanc tout autour du symbole central ?


Nemszev a écrit:
Je viens de créer un drapeau pour le bagaidun...

Il me fait penser au logo de Google chrome. Mais je l'aime bien Wink


_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Vilko
Modérateur


Messages : 2510
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: Pays, drapeau, hymne...   Ven 30 Déc 2011 - 0:38

Le drapeau du Niémélaga est à bandes horizontales rouges et noires, avec un oiseau blanc stylisé au milieu. Il est décrit, sans trop de détails, dans le roman "Épépé" dont j'ai déjà parlé (roman dont l'auteur est Ferenc Karinthy).

J'ai créé a posteriori le symbolisme et l'histoire de ce drapeau.

Le drapeau du Niémélaga est aussi celui de sa capitale, la ville de Dibadi. Le fond noir symbolise la mort, dont triomphe la vie, sous la forme des quatre bandes horizontales rouges, couleur de la vitalité. Les quatre bandes rappellent aussi les quatre vieillards, de vieux sages qui dirigeaient la ville et qui ont solennellement remis le drapeau au général cyborg Pupong, en signe de reddition, marquant ainsi la fin d'une guerre sanglante.

Comme le drapeau existait déjà avant cet épisode, les quatre bandes avaient une autre signification, elles représentaient les quatre paroisses originelles (aujourd'hui disparues) de la seigneurie de Dibadi.

L'idée de cet épisode m'est venue après avoir lu le passage suivant dans le roman. Le jour du printemps, le héros assiste à un défilé, dans lequel il remarque notamment la chose suivante :

Citation :
Cependant l'aspect de la manifestation ne tarde pas à changer. Quatre vieillards en habit sombre, lugubres, barbus, avancent d'un pas cérémonieux, lent et plein de componction, et derrière eux les configurations précédentes désormais transformées en une houle colorée, bourdonnante, décousue : un fleuve illimité de menu peuple, comme conduit par les vieux sages de la ville.
J'ai imaginé que les quatre vieillards représentent les quatre dirigeants de la ville qui, un demi-siècle plus tôt, auraient remis le drapeau dibadien au général cyborg Pupong, en signe de reddition.

Il est probable que cette histoire touchante a été inventée par les cyborgs, tout comme le drapeau lui-même (il n'est pas d'usage que les petites villes aient leur propre drapeau) et l'histoire des quatre paroisses. Toutefois, mettre en cause l'histoire officielle est très mal vu à Dibadi, et peut même être dangereux.

En acceptant le drapeau, Pupong a fait des cyborgs, et des humains qui sont sous leur autorité (les habitants actuels de Dibadi) les héritiers légitimes des habitants originels de la ville. Le fait que ces habitants originels aient été massacrés ou asservis par les cyborgs est passé sous silence. La vérité officielle est qu'ils se sont soumis et ont adopté la langue et la religion des cyborgs.

L'oiseau blanc stylisé est décrit par Karinthy comme un étourneau (un étourneau albinos, donc). Cet oiseau est le symbole de Dibadi. Il est raconté dans Eikanem ye Tlatayetgo (le manuel de dibadien utilisé par quasiment tous les immigrants pour apprendre la langue, et dans toutes les écoles primaires de Dibadi) comment un étourneau blanc est apparu en rêve au chef du clan Dibadi, fondateur éponyme de la ville. Mais l'ancien Dibadi, qui n'était qu'une petite ville francophone, n'avait peut-être ni drapeau ni symbole. Les cyborgs en auraient alors inventé un, sans doute pour donner une certaine profondeur historique à la ville, et un semblant de légitimité à leur prétention d'être les héritiers des anciens Dibadiens (ce qui vaut mieux que d'être ceux qui les ont fait disparaître).

Un autre symbole de Dibadi est la coccinelle, à cause de sa carapace rouge à pois noirs, qui rappelle les bandes rouges et noires du drapeau. La coccinelle est depuis toujours un insecte bénéfique, ami des jardiniers car grand dévoreur de pucerons. Le jour de la Fête du Printemps, célébrée à Dibadi par un grand défilé, beaucoup de Dibadiens portent des badges en forme de coccinelle. L'idée m'en est venue suite à un autre passage du roman :

Citation :
(une femme) a un panier au bras, elle en sort des insignes et des cocardes qu'elle lance à la volée. les gens se précipitent pour les ramasser, ils se battent presque pour en avoir. Budaï se trouve malheureusement trop loin. Tout ce qu'il arrive à distinguer c'est qu'il s'agit de petits machins de couleur noire avec des pois rouges, ou de couleur rouge avec des pois noirs, rappelant des coccinelles. La femme pince un de ces objets sur sa propre poitrine et ce geste enivre toute l'assemblée (...)
Le drapeau niémélagan est autant le drapeau du peuple (il est censé dater de la création de la ville de Dibadi, bien avant la venue des cyborgs) que celui de l'État niémélagan. D'où son utilisation même par les émeutiers qui se révoltent contre le pouvoir des cyborgs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Nemszev
Admin


Messages : 5382
Date d'inscription : 06/03/2008
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Pays, drapeau, hymne...   Ven 30 Déc 2011 - 14:31

Je me suis rendu compte hier que je n'avais pas de drapeau pour le popiaro.

J'ai donc créé une ébauche (comme d'habitude, Paint ne permet pas de dessiner des oeuvres d'art) de la
Bandera Arborisada.

EDIT: Anoev m'a aidé en refaisant (tout en suivant mes indications) le drapeau et en l'améliorant. Voici donc la nouvelle Bandera Arborisada:



La forme générale est inspirée par celle du drapeau brésilien. Le globe du milieu contient un arbre, symbolisant une idée qui grandit. Les deux couleurs dominantes sont le jaune et le rouge, comme dans le drapeau d'Espagne (et d'autres drapeaux). Les motifs périphériques rappellent ceux des drapeaux catalan et romanche, car même ces deux langues sont une source d'inspiration.

_________________
Sce tu cores tras davors, no chataràs mai onors...


Dernière édition par Nemszev le Lun 2 Jan 2012 - 19:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4956
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Pays, drapeau, hymne...   Ven 30 Déc 2011 - 19:02

Très réussi ! Wink

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pays, drapeau, hymne...   Lun 2 Jan 2012 - 1:07

Nemszev
Citation :
Les deux couleurs dominantes sont le jaune et le rouge,
J'aime bien les couleurs rouge, jaune et vert+bleu. Ca fait A, I et U qui sont les 3 voyelles de ma langue.
(Kai a mata labi mika kala a tia mika niki a tia mika sula. Lai a bau numa nungi-nungi aha a tia ihi a tia uhu ia lau biu nungi mika i tala i kai.)
Pour l'instant je n'arrive pas à me décider donc j'ai fait noir et blanc et les couleurs varieront en fonction des saisons.
(Kai a niu mati'n nasa a nabi u kai a kua tau tama mika kaba a tia mika mini a lai, mika-mika a nia kua nangu a bula musi-musi mui.)

Quant à la signification : c'est une main gauche (puisque son pouce est à droite) pointant de l'index (gauche) vers une étoile à 5 branches à sa verticale. Mais bon c'est assez clair.
(A miku bina'n tuki i tai a lai: a lau sunu i sini sumi (a kuti u titu mana ai sini nia sumi a lai) ia titu'n tuku (a tama titu bunga i sini sumi a lai) miti kami ia mau muna katu a linga sila nami. A kia u lai a bala nila bina.)
Revenir en haut Aller en bas
Kotave



Messages : 1591
Date d'inscription : 02/03/2012
Localisation : Face aux Anglais

MessageSujet: Re: Pays, drapeau, hymne...   Jeu 3 Mai 2012 - 19:01

La devise du Pentadrare est traditionnellement en nopa (langue auxiliaire du Pentadrare, que de toute façon tout le continent comprend) (Vea ezdaver epca vēv /vja idzdaviɣ ipʃa vi:v/*, traduit la plupart du temps par "Notre Histoire nous emplit de fierté"**).

La devise du Jotarke est Pentadrarai Jotarke (avant 1952 Popuyen povan !), et toutes celles des autres pays pentadrariens ont la même traduction : "Hrekie du Pentadrare", "Onumie du Pentadrare", et "Klassolia du Pentadrare".

Citation :
J'aime bien les couleurs rouge, jaune et vert+bleu. Ca fait A, I et U qui sont les 3 voyelles de ma langue.

Ce sont les voyelles que j'utilise le plus dans mes langues. Souvent ce sont des anciens E (pour I et A), ou bien d'anciens O (pour U et A (qui a aussi le son [ɒ] dans certaines de mes créations).

Edit : J'ai commencé l'hymne jotarkais, mais je tatonne un peu.

*On peut remplacer les fricatives par des affriquées, comme c'était le cas en pentadrarien.

** Le verbe epce (ipus en sprante) est assez difficile à traduire : environ par "emplir de fierté" la plupart du temps (sauf manque de vocabulaire français de ma part, peut-être Rolling Eyes).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AEM



Messages : 1438
Date d'inscription : 15/01/2012

MessageSujet: Re: Pays, drapeau, hymne...   Lun 3 Sep 2012 - 3:13

Les drapeaux n'existent pas à Antorsioa. Les pays, empires, régions, groupes, et autres utilisent des symboles, ils peuvent parfois les présenter à la manière d'un drapeau, mais il n'y a même pas de nom pour cela. Ils ont souvent tendances à les laisser paraître sur leur peaux lorsqu'ils en sont fier. Et peuvent le dessiner sur celle d'un ennemis dans un cercle. Cela signifie qu'ils ont eut une victoire contre lui, le champs peut être très large, jusqu'à même un simple jeu.
Les hymnes existent mais sont assez rares, il y a en revanche de nombreux phrases très importantes considéré comme tel.
Par exemple tout soldat ikiens brandit son sabre (oui même avec leur technologie le sabre reste important pour eux) vers le haut avant de combattre puis dit simplement :
"Tikonam titsideperprôn a Timenohus en o tikasgino aroerpôn a"
(Brandit ton sabre avec fierté. Dans l'ombre de ta misère, il sera ta gloire.)
Actuellement je n'ai pas le matériel pour mettre en image les différents symboles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16244
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Pays, drapeau, hymne...   Lun 3 Sep 2012 - 10:34

Chaest a écrit:
Les hymnes existent mais sont assez rares, il y a en revanche de nombreux phrases très importantes considérées comme tels*.


Des devises, en fait ?

Numbar more, numbar keptyve do ùt nor miret = Plusieurs provinces, plusieurs régions mais une seule destinée (devise aneuvienne)


*Comme des hymnes, d'où "tels" au lieu de "telles".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilko
Modérateur


Messages : 2510
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: Pays, drapeau, hymne...   Lun 3 Sep 2012 - 11:44

Invité a écrit:
Quant à la signification : c'est une main gauche (puisque son pouce est à droite) pointant de l'index (gauche) vers une étoile à 5 branches à sa verticale. Mais bon c'est assez clair.
Dans beaucoup de cultures, la main gauche est considérée comme impure : en Inde et en Iran, par exemple, on mange avec la main droite, et surtout pas avec la main gauche, puisqu'elle sert à s'essuyer lorsqu'on va aux toilettes ! Very Happy

Une main gauche (donc impure...) dont l'index pointe pointe par en-dessous vers une étoile... J'ai peut-être (surement !) l'esprit mal placé... Laughing

Dans la culture occidentale, la main gauche est associée à la maladresse : d'où l'expression "avoir deux mains gauches"... Par extension, "gauche" est synonyme de maladresse, voire de mauvais augure : "sinister" signifie "du côté gauche" en latin.

Inversement, la main droite, dans la culture occidentale, est signe d'autorité : c'est la main droite du roi qui indique dans quel direction le peuple (ou l'armée) doit aller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Anoev
Modérateur


Messages : 16244
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Pays, drapeau, hymne...   Lun 3 Sep 2012 - 11:52

Vilko a écrit:
Dans beaucoup de cultures, la main gauche est considérée comme impure : en Inde et en Iran, par exemple, on mange avec la main droite, et surtout pas avec la main gauche, puisqu'elle sert à s'essuyer lorsqu'on va aux toilettes ! Very Happy

Et tant pis pour les gauchers !!!

Citation :
Une main gauche (donc impure...) dont l'index pointe pointe par en-dessous vers une étoile... J'ai peut-être (surement !) l'esprit mal placé... Laughing

Pourquoi pas ? On a deux mains identiques, à la symétrie près. Si Dieu (à supposer qu'il existât) avait vraiment voulu que la main gauche soit impure (inapte à Le servir, comme à toute autre chose), il l'aurait fait différente (avec deux doigts en moins, plus étroite, difforme, c'que j'sais)


Citation :
Inversement, la main droite, dans la culture occidentale, est signe d'autorité : c'est la main droite du roi qui indique dans quel direction le peuple (ou l'armée) doit aller.

Du reste, le Salut Nazi se faisait avec la main droite tendue. Finalement, j'l'aime bien, ma main gauche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AEM



Messages : 1438
Date d'inscription : 15/01/2012

MessageSujet: Re: Pays, drapeau, hymne...   Lun 3 Sep 2012 - 12:03

Anoev a écrit:
Chaest a écrit:
Les hymnes existent mais sont assez rares, il y a en revanche de nombreux phrases très importantes considérées comme tels*.


Des devises, en fait ?


Dans l'absolu oui, mais il n'y a pas forcément de croyance. Certains dirons ces phrases sans être en accord avec leurs significations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilko
Modérateur


Messages : 2510
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: Pays, drapeau, hymne...   Sam 24 Nov 2012 - 22:28

En cette période de Thanksgiving...

Indissociables des drapeaux et des hymnes : les fêtes et célébrations.

Dibadi en a deux principales :

1. La Fête du Printemps, le matin du 21 mars (jour de l'équinoxe de printemps). Traditionnellement, un défilé gigantesque est organisé, qui converge vers la Place de l'Éléphant. Chacun défile avec l'uniforme de son école ou de sa profession, ou dans la tenue de son choix. Des volontaires, en pyjamas rayés et portant des menottes factices, jouent le rôle des prisonniers de guerre (des deux sexes) qui contribuèrent à rebâtir la ville après la longue guerre qui se termina par la fondation du Niémélaga. Des détachements de l'armée défilent avec leurs véhicules porte-missiles. Des étourneaux, oiseaux amateurs de raisins et donc symboles de joie de vivre (sauf pour les vignerons) sont libérés de leurs cages. Des fanfares défilent aussi, avec leurs trompettes et leurs tambours.

Il est d'usage de porter une cocarde rouge à points noirs, représentant une coccinelle, symbole bénéfique (elle débarrasse les jardins des pucerons et elle apparaît au printemps, après les froidures de l'hiver) et dont les couleurs rappellent celles du drapeau dibadien (rouge à quatre bandes horizontales noires, au milieu desquelles est représenté un oiseau blanc, les ailes déployées).

La symbolique traditionnelle du drapeau : le rouge symbolise le sang versé pendant la guerre, les quatre bandes noires, les quatre vieillards vêtus de noir qui sont venus se rendre au nom de la ville au général cyborg Pupong et lui ont remis le drapeau de la ville en signe de soumission. L'oiseau blanc, un étourneau albinos, était le symbole ancestral de la principale famille dirigeante de Dibadi, avant l'arrivée des cyborgs.

Le drapeau de Dibadi, capitale du Niémélaga, est aussi celui du pays tout entier. Le jour de la Fête du Printemps, le drapeau est béni par les prêtres du Konachoustaï sur la Place de l'Éléphant, ainsi nommée à cause de l'éléphant de pierre qui se trouve en son centre. Les prêtres agitent leurs encensoirs pour enrober le drapeau de vapeur aromatique, tout en psalmodiant des invocations. S'il pleut, la cérémonie a lieu sous un dais.

Le défilé est suivi par des repas et des beuveries, chez soi ou ailleurs. Les bagarres ne sont pas rares, au moment où le cortège se disloque, et plus tard, après les beuveries, lorsque l'alcool a fait son effet.

Beaucoup de gens préfèrent regarder le défilé à la télévision (ou pas du tout...) et restent chez eux pour se reposer pendant cette journée fériée.

Personne à Dibadi n'a oublié qu'une année, des militants anti-cyborgs ont harangué la foule sur la Place de l'Éléphant, à la fin du défilé, et que plusieurs jours d'émeutes s'en sont suivis. L'émeute a été sauvagement réprimée dans le sang par l'armée (plusieurs centaines, voire plusieurs milliers de morts et de "disparus") lorsque la police et la milice ont été débordées, au point que certains policiers et miliciens se sont joints aux émeutiers (*). Cela n'a pas empêché les autorités dibadiennes d'organiser un nouveau défilé l'année suivante, qui s'est déroulé sans incident notable, mais avec une participation populaire réduite.

(*) D'après les évènements décrits dans le roman de Ferenc Karinthy

2. La Célébration de la Victoire, a lieu le 25 décembre, jour de la reddition de Dibadi au général Pupong, héros national. Le matin, les enfants des écoles rejouent cet épisode historique (ou pseudo-historique) sous la forme d'une petite pièce de théâtre. Le repas qui suit, en famille ou entre amis, est généralement suivi par des échanges de cadeaux. Pour ceux qui vivent seuls, ou qui ont l'esprit religieux, le repas a lieu dans le temple konachoustaï de leur quartier.

Cela fait moins de fêtes que dans notre monde. La société niémélagane n'est pas très festive, bien qu'une partie du quartier central de Dibadi, avec ses bars ouverts 24 heures sur 24, ses boîtes de nuit et ses lieux de plaisir, soit une sorte de fête permanente. Il y a aussi les compétitions sportives, pour lesquelles beaucoup de Dibadiens se passionnent, parfois avec violence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pays, drapeau, hymne...   Aujourd'hui à 17:33

Revenir en haut Aller en bas
 
Pays, drapeau, hymne...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le top 10 des pays qui persécutent les chrétiens
» Programmes d'études des ovnis dans les pays étrangers
» Corsept étymologie nom de commune pays de Retz
» Hymne à Saint Joseph
» Admission Pays de la Loire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Diégèse-
Sauter vers: