L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Finelianõn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Réatami



Messages : 516
Date d'inscription : 24/11/2010
Localisation : France

MessageSujet: Finelianõn   Mer 2 Fév 2011 - 12:24

Voici la deuxième langue monstrueuse, celle là avec voyelles. Dans mon idéomonde c'est la langue des monstres qui se revendiquent comme tels ; c'est à dire qu'ils sont fiers de leur monstruosité c'est pourquoi ils vénèrent leurs propres dieux et parlent leur propre langue. Malgré cela leur langue est censée être agréable à l'oreille, mais ça ne change rien puisque de toute façon ils ne la parlent qu'entre eux.

Donc, j'ai essayé d'innover un peu dans la méthode de glossopoïèse, c'est à dire que je suis parti de la fin. J'ai écrit un texte en m'inspirant des paroles de musique qui me plaisaient ; j'ai écrit non pas ce qu'on prononçait mais ce que j'entendais. Le résultat était un texte en latin mélangé de quenya sans séparation entre les mots... Enfin... Ensuite j'ai modifié quelques phonèmes pour que ça colle à certaines choses. Puis j'ai écrit une traduction pour ce texte, sans m'occuper des règles grammaticales. Pour avoir un minimum de continuité j'ai déplacé des mots, découpé différemment du texte original et rajouté des mots. Le résultat c'est ça :

(texte original pour la prononciation voir plus bas)
ekshen gartum thõptatõm sümsisõn witgaudian loretsilvumne mepuratum rigwaenun yolyeunõn jietulaseõn senimelleõn ateroctelienasan jethõnesi astulamenõn teyjanmerusi ninathlaretüni gëmne tulenane thõptatõm lilonten astulamenin

(traduction plus proche du texte)
Au commencement naquis la force immatérielle qui anima la matière immortelle et sans vie l’ordre éternel et immuable fut déchiré par cet évènement Les dieux émergèrent et déplacèrent la terre et le ciel la force s’incarna dans les dieux

(traduction moins laide)
Au commencement naquit a force immatérielle, qui anima la matière immortelle et sans vie. L’ordre éternel et immuable fut déchiré, par cette fracture de l’équilibre, les dieux émergèrent et déplacèrent la terre et le ciel ; la force s’incarna dans leur chair.

Ensuite j'ai listé tous les mots et j'ai traduis leur rôle grammatical j'ai obtenu une liste de ce genre, qui n'est pas complète :

ekshen : au commencement = adverbe
gartum : naquis = verbe, passé, terminé, indicatif, voix active
thõptatõm : la force = nom, sujet, singulier, déterminé
sümsisõn : immatérielle = adjectif, complément de « l’énergie »
witgaudian : qui anima = verbe, indicatif, voix active, passé terminé
loretsilvumne : la matière = nom, passif, singulier, déterminé
mepuradum : immortelle = adjectif, complément de « la matière »
rigwaenun : sans vie = adjectif, complément de « la matière »
yolyeunõn : l’ordre = nom, sujet, singulier, déterminé
jietulaseõn : éternel = adjectif, complément de « l’ordre »
senimelleõn : et immuable = adjectif, complément de »l’ordre »
ateroctelienasan : fut déchiré = verbe passif, passé, terminé, indicatif
jethõnesi : par cet évènement = nom, cause, singulier, pronom de reprise reprend « qui anima »
astulamenõn : Les dieux = nom, sujet, pluriel général, déterminé
teyjanmerusi : émergèrent = verbe, indicatif, voix active, passé, terminé
ninathlaretüni : et déplacèrent = verbe, 3è, pluriel, indicatif, voix active, passé, terminé, duratif
gëmne : la terre = nom, passif, singulier, déterminé
dulenane : et le ciel = nom, passif, singulier, déterminé
thõptatõm : la force = nom, sujet, singulier, déterminé
lilonten : s’incarna = verbe, actif, passé, terminé, indicatif
astulamenin : dans les dieux = nom, translatif final, singulier, déterminé.

Suivant le même parcours, j'ai créé un nom pour la langue sans me préoccuper de rien :

Finelianõn : langue monstrueuse

Finalement j'ai rédigé une liste phonologique et j'ai fait la liste des traits grammaticaux de chaque classe grammaticale :

Phonologie :

Occlusives :
P [p]
T [t]
D [d]
K [k]
G [g]

Fricatives :
Sh [S]
J [Z]
Th [T]
S [s]
F [f]

Nasales :
M [m]
N [n]

Liquides et continues :
L [l]
R [r]
W [w]
Y [j]

Voyelles :
A [a]
E [e]
I [i]
O [o]
Õ [õ]
Ü [y]
Ë [9]

~

Phonotactique :
En initiale seule deux consonnes au maximum sont autorisées, en finale seules les nasales, les voyelles et les liquides le sont.

~

Début de grammaire :

Liste des flexions pour chaque classe grammaticale :

-Nom :
Nombre (singulier, pluriel, duel lié), détermination (déterminé, général, indéterminé), cas (nominatif (sujet) accusatif (patient), datif (COS), locatif (lieu), directif (translatif, direction, but), génitif (CDN), agentif (complément d’agent))
-Verbe :
Voix (active, passive, réfléchie), temps (présent, passé, futur), aspect (duratif, ponctuel, terminé, non terminé, lié), mode (indicatif, subjonctif, impératif)
-Adjectif :
Degré de l’adjectif
-Adverbe :
Degré de l’adverbe
-Pronom :
Cas du nom à reprendre, cas à prendre, nombre

Maintenant je vais devoir créer un système grammatical. Je pense que je vais ressortir les redoublements IE et autres complexités qui me font envie. Je m'en occuperais... Quand j'en aurais le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4967
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Finelianõn   Mer 2 Fév 2011 - 12:31

Bien bien bien Réatami !

J'aime beaucoup ce que tu fais

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Réatami



Messages : 516
Date d'inscription : 24/11/2010
Localisation : France

MessageSujet: Re: Finelianõn   Mer 2 Fév 2011 - 14:05

Merci Ziecken !

Je rajoute aussi un cas prépositionnel appelé Ablatif.

Donc, comme j'ai trouvé du temps. Voici les déclinaisons nominales. Avec quatre modèles dont un très différent. Au programme : alternance vocalique, redoublement et autres bêtises.

Déclinaison nominale

Elle est séparée en plusieurs modèles :

Thõptat-õm : la force 3è modèle
Loretsilvumn-e : la matière 1è modèle
A-stulamen-õn : Les dieux 2è modèle
Gëmn-e : la terre 1è modèle
Dulenan-e : le ciel 1è modèle
Nan : vie 4è modèle

Première déclinaison :
Elle concerne tous les noms qui commencent au singulier par une consonne ou une voyelle et dont le nominatif singulier est en –õn

NS : R-õn
AS : R-e
DS : R-o
AbS : R-i
LS : R-un
DiS : R-ü
GS : R-om
AgS : R-ë

NP : R-õy
AP : R-en
DP : R-on
AbP : R-in
LP : R-uy
DiP : R-ün
GP : R-oy
AgP : R-ën

ND : R-õl
AD : R-em
DD : R-ome
AbD : R-isse
LD : R-unna
DiD : R-üllo
GD : R-ommi
AgD : R-ëge

Ex :
NS : Loretsilvumnõn
AS : Loretsilvumne
DS : Loretsilvumno
AbS : Loretsilvumni
LS : Loretsilvumnun
DiS : Loretsilvumnü
GS : Loretsilvumnom
AgS : Loretsilvumnë

NP : Loretsilvumnõy
AP : Loretsilvumnen
DP : Loretsilvumnon
AbP : Loretsilvumnin
LP : Loretsilvumnuy
DiP : Loretsilvumnün
GP : Loretsilvumnoy
AgP : Loretsilvumnën

ND : Loretsilvumnõl
AD : Loretsilvumnem
DD : Loretsilvumnome
AbD : Loretsilvumnisse
LD : Loretsilvumnunna
DiD : Loretsilvumnüllo
GD : Loretsilvumnommi
AgD : Loretsilvumnëge


Deuxième déclinaison :
Elle concerne tous les noms commençant au singulier par deux consonnes et dont le nominatif singulier est en –õm. La différence avec la première déclinaison ne se voit qu’au pluriel et au duel et au nominatif.

NS : R-õm
AS : R-e
DS : R-o
AbS : R-i
LS : R-un
DiS : R-ü
GS : R-om
AgS : R-ë

NP : a-R-õm
AP : a-R-e
DP : a-R-o
AbP : a-R-i
LP : a-R-un
DiP : a-R-ü
GP : a-R-om
AgP : a-R-ë

ND : li-R-õm
AD : li-R-e
DD : li-R-o
AbD : li-R-i
LD : li-R-un
DiD : li-R-ü
GD : li-R-om
AgD : lia-R-ë

ATTENTION : les noms dont la première voyelle avant la prédésinence est i font leur duel avec le prefixe lü- ; ceux dont la première voyelle est a font leur pluriel en e-

Ex : stulamenõn « dieu »


NS : stulamenõm
AS : stulamene
DS : stulameno
AbS : stulameni
LS : stulamenun
DiS : stulamenü
GS : stulamenom
AgS : stulamenë

NP : astulamenõm
AP : astulamene
DP : astulameno
AbP : astulameni
LP : astulamenun
DiP : astulamenü
GP : astulamenom
AgP : astulamenë

ND : listulamenõm
AD : listulamene
DD : listulameno
AbD : listulameni
LD : listulamenun
DiD : listulamenü
GD : listulamenom
AgD : liastulamenë


Troisième déclinaison :
Elle concerne tous les noms qui commencent au singulier par une occlusive ou une voyelle et dont le nominatif singulier est en –õm. Cette déclinaison a pour particularité d’utiliser le redoublement au pluriel et au duel. Elle ressemble à la deuxième déclinaison. On note r* la première consonne du radical. Si le mot commence par une voyelle on utilise la consonne par défaut, l.

NS : R-õm
AS : R-e
DS : R-o
AbS : R-i
LS : R-un
DiS : R-ü
GS : R-om
AgS : R-ë

NP : r*o-R-õm
AP : r*e-R-e
DP : r*o-R-o
AbP : r*i-R-i
LP : r*u-R-un
DiP : r*ü-R-ü
GP : r*o-R-om
AgP : r*ë-R-ë

ND : ir*o-R-õm
AD : ir*e-R-e
DD : ir*o-R-o
AbD : ir*i-R-i
LD : ir*u-R-un
DiD : ir*ü-R-ü
GD : ir*o-R-om
AgD : ir*ë-R-ë

Ex : Thõptatõm « la Force originelle »

NS : Thõptatõm
AS : Thõptate
DS : Thõptato
AbS : Thõptati
LS : Thõptatun
DiS : Thõptatü
GS : Thõptatom
AgS : Thõptatë

NP : thothõptatõm
AP : theThõptate
DP : thoThõptato
AbP : thi-Thõptati
LP : thuThõptatun
DiP : thüThõptatü
GP : thoThõptatom
AgP : thëThõptatë

ND : ithoThõptatõm
AD : itheThõptate
DD : ithoThõptato
AbD : ithiThõptati
LD : ithuThõptatun
DiD : ithüThõptatü
GD : ithoThõptatom
AgD : ithëThõptatë


Quatrième déclinaison :
Elle concerne tous les noms dont le nominatif singulier est en –n. Cette déclinaison ne concerne que des mots monosyllabiques. Elle est basée sur l’alternance vocalique. Les radicaux sont tous de forme CVn avec V = a, i ou u. On distingue trois formes :
la forme 1 avec la voyelle radicale normale ; (notée R1)
la forme 2 avec a>e ; i >ü et u>o ; (notée R2)
la forme 3 avec a>ae ; i>ia et u>oe (notée R3)

NS : R1-n
AS : R1-m
DS : R2-l
AbS : R2-r
LS : R2-ni
DiS : R2-le
GS : R2-rü
AgS : R2-nõ

NP : R3-n
AP : R3-m
DP : R3-l
AbP : R3-r
LP : R3-ni
DiP : R3-le
GP : R3-rü
AgP : R3-nõ

ND : R1-nne
AD : R1-mmu
DD : R2-sso
AbD : R2-nni
LD : R2-nne
DiD : R2-lle
GD : R2-te
AgD : R2-su

Ex : Nan « vie »
NS : Nan
AS : Nam
DS : Nel
AbS : Ner
LS : Neni
DiS : Nele
GS Nerü
AgS : Nenõ

NP : Naen
AP : Naem
DP : Nael
AbP : Naer
LP : Naeni
DiP : Naele
GP : Naerü
AgP : Naenõ

ND : Nanne
AD : Nammu
DD : Nesso
AbD : Nenni
LD : Nenne
DiD : Nelle
GD : Nete
AgD : Nesu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Réatami



Messages : 516
Date d'inscription : 24/11/2010
Localisation : France

MessageSujet: Re: Finelianõn   Ven 4 Fév 2011 - 21:20

Pour le système verbal voilà ce que j'ai fait. A la suite il y a aussi les pronoms, les prépositions, les adjectifs et les valeurs des cas.

Conjugaison :

Gartu-m : naquis 2è conj ATTENTION, CE VERBE EST TOUJOURS A LA VOIX REFLECHIE
Wit-gaudia-n : anima 2è conj
Ateroctelienas-an : fut déchiré 1è conj
Ni-nathlaretü-ni : déplacèrent 2è conj
Li-lont-en : s’incarna 1è conj
Teyjanmeru-si : émergèrent 2è conj

La conjugaison ne distingue que des valeurs personnelles, même si la personne n’est pas marquée par le verbe. Les verbes s’accordent en nombre avec le nom qui est leur sujet.

Voix (active, passive, réfléchie), temps (présent, passé, futur), aspect (duratif, ponctuel, terminé, non terminé, lié), mode (indicatif, subjonctif, impératif)

La première conjugaison concerne les verbes dont le présent non terminé singulier est marqué par une consonne. Il arrive fréquemment qu’une consonne disparaisse à cause des règles de phonotactique. Elle réapparait dès qu’elle le peux.

Désinences (sont données dans l’ordre : S / P / D) :

Voix active :

Indicatif :
PrT (présent terminé) : -Ø / -u /-i
Pr (présent non terminé) : -a/-o /-e
PsT (passé terminé) : -en/-emu /-eni
Ps (passé) : -õ/-õwe/-oni
Fut (futur) : -ë/-ewu /-ëni

Subjonctif :
Pr : -il/-ilu/-eli
Ps : -al / -ol / -el
Fut : -ul/ -uli / -oli

Impératif :
Pr : -ü / -wi / -ui
Ps : -ün / -ümi / -üwi
Fut : - üto / -ütu / -üti

Voix passive :

Indicatif :
PrT (présent terminé) : -in / -un /-in
Pr (présent non terminé) : -al/-ol /-el
PsT (passé terminé) : -an/-ëmu /-eni
Ps (passé) : -ono/-owelo/-open
Fut (futur) : -ën/-ewun /-ënin

Subjonctif :
Pr : -ilnu/-ilun/-elin
Ps : -alno / -oln / -eln
Fut : -ulna/ -ulin / -olin

Impératif :
Pr : -üm / -wim / -uim
Ps : -ünmi / -ümin / -üwim
Fut : - ütom / -ütum / -ütim

Voix réfléchie :

Indicatif :
PrT (présent terminé) : -ër / -ur /-ir
Pr (présent non terminé) : -ar/-or /-er
PsT (passé terminé) : -eri/-emur /-enir
Ps (passé) : -õr/-õre/-onir
Fut (futur) : -ër/-eru /-ënir

Subjonctif :
Pr : -ilri/-ilur/-elir
Ps : -alra / -olro / -elre
Fut : -ulra/ -ulir / -olir

Impératif :
Pr : -ür / -wir / -uir
Ps : -ünro / -ümir / -üwir
Fut : - ütor / -ütur / -ütir


La deuxième conjugaison concerne les verbes dont le présent non terminé singulier est marqué par une voyelle :

Voix active :

Indicatif :
PrT (présent terminé) : -Ø/-l / -n
Pr (présent non terminé) : -a / -la / -na
PsT (passé terminé) : -s / -su / -si
Ps (passé) : -n /-nu / -ni
Fut (futur) : -to / -tu / -ti

Subjonctif :
Pr : -yo / -yu / -yi
Ps : - jo / -ju / -ji
Fut : -do / -du / -di

Impératif :
Pr : -le / -lë / -li
Ps : -mu / -nu / -mi
Fut : -vo / -vë / -ve

Voix passive :

Indicatif :
PrT (présent terminé) : -lo/-llo / -no
Pr (présent non terminé) : -wa / -lwa / -nwa
PsT (passé terminé) : -so / -swo / -syi
Ps (passé) : -no /-nwo / -nyi
Fut (futur) : -two / -twi / -tyi

Subjonctif :
Pr : -yol / -yuy / -yil
Ps : - jol / -juy / -jil
Fut : -dol / -duy / -dil

Impératif :
Pr : -lel / -lël / -lil
Ps : -mwo / -nwo / -mil
Fut : -vwo / -vël / -vel

Voix réfléchie :

Indicatif :
PrT (présent terminé) : -y/-lmi / -nmi
Pr (présent non terminé) : -am / -lam / -nam
PsT (passé terminé) : -m / -mu / -mi
Ps (passé) : -nmo /-nmu / -nmi
Fut (futur) : -tom / -tum / -tim

Subjonctif :
Pr : -yom / -yum / -yim
Ps : - jom / -jum / -jim
Fut : -dom / -dum / -dim

Impératif :
Pr : -lem / -lëm / -lim
Ps : -mum / -num / -mim
Fut : -vom / -vëm / -vem

Déclinaison préverbale :

Le duratif s’exprime par un redoublement en i. Encore une fois, dans le cas où le verbe commence par une voyelle, on utilise la consonne l.

Les pronoms relatifs n’existent pas. A la place, on utilisera un préverbe se déclinant en fonction de l’ancien (cas du mot à reprendre) et du nouveau cas du pronom (cas du pronom).

Accord du verbe avec le sujet et pronoms :
Le verbe peut s’accorder avec le sujet, si celui-ci n’est pas au nominatif
Dans ce cas, on insèrera un préverbe de la forme :

Pour reprendre un nom, on accorde un préfixe avec le sujet réel :
A : Li
D : Nu
Ab : Rõ
L : Thu
Di : Ye
G : Pe
Ag : Vi

Pour reprendre une entité plus informe, on utilisera un pronom spécial :
Pour reprendre une propositions : wit
Pour reprendre un groupe nominal : tun
Pour reprendre un déterminatif : jul

Prépositions :
Elles fonctionnent presque toutes avec l’ablatif sauf quelques exceptions.

Prépositions fonctionnant avec l’ablatif :
Nesi = cause
File = conséquence
Su = moyen
Thon = manière
Lon = translatif final
Dun = essif
Julo = translatif initial
O = qualité

Prépositions fonctionnant avec le locatif :
I = lieu sur lequel on est
On = lieu sous lequel on est
A = lieu à côté duquel on est

Pronoms :

Ils ont la particularité d’entrainer l’enclise des prépositions qui s’ajoutent en suffixe. Ils sont variables en personne, en nombre et en cas.


N : Du / Dë / Duy
A : Doth / Dothe / Dothi
D : Don / Done / Doni
Ab : Dethõ / Dethone / Dethoni
L : Dü / Dwë / Dyi
Di : To / Te / Ti
G : Dun / Dune / Dunya
Ag : Dam / Dem / Dëm



N : Ku / Kë / Kuy
A : Koth / Kothe / Kothi
D : Kon / Kone / Koni
Ab : Kethõ / Kethone / Kethoni
L : Kü / Kwë /Kyi
Di : Go / Ge / Gyi
G : Kun / Kune / Kunya
Ag : Kam / Kem / Këm



N : Ju / Jë / Juy
A : Joth / Jothe / Jothi
D : Jon / Jone / Joni
Ab : Jethõ / Jethone / Jethoni
L : Jü / Jwë /Ji
Di : Sho / She / Shi
G : Jun / June / Junya
Ag : Jam / Jem / Jëm
+ Si ce pronom reprend autre chose qu’un nom, on préfixera un a- pour signifier que la reprise n’est pas explicite, mais cette innovation est nouvelle, ce qui explique qu’elle ne soit pas obligatoire.

Les pronoms relatifs n’existent pas. Dans le cas où il aurait pour fonction celle de sujet on peut utiliser la forme préverbale. S’il ne l’est pas on utilisera un pronom simple en répétant.

Valeurs des cas :

Nominatif : sujet, cas agrammatical
Accusatif : COD, cas agrammatical
Datif : Complément second, bénéficiaire, réciprocité (COD dans le cas de l’utilisation de la voix réfléchie)
Ablatif : prépositionnel, indique aussi des indications sans prépositions dans le cas où elles auraient été omises
Locatif : Toutes les informations de lieu, peut recevoir des prépositions
Directionnel : but, lieu où l’on va (peut être remplacé par un Locatif)
Génitif : Possession, thème, sujet de
Agentif : Complément d’agent, objet troisième, sujet de certains verbes (à la voix passive)

Déterminatifs ; les adjectifs :

Ils sont tous invariables. Ils sont formés par plusieurs moyens :
- Certains sont formés en suffixant « õn » à un verbe (on obtiens alors un participe actif)
- D’autres sont formés en suffixant « õm » à un verbe (on a alors un participe passif)
- En suffixant –n à un nom
- En utilisant directement un nom ou un adjectif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lodrana



Messages : 181
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Finelianõn   Mar 21 Juin 2011 - 16:05

Ouah, j'adore. Bravo.

Le duel c'est quand tu désignes deux choses? Et à partir de trois tu utilises le pluriel c'est ça?

En tous cas bravo, tu as l'air d'être un passionné. Tu es linguiste ou quelque chose dans le genre?

Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Réatami



Messages : 516
Date d'inscription : 24/11/2010
Localisation : France

MessageSujet: Re: Finelianõn   Mar 21 Juin 2011 - 16:27

Merci.

J'utilise le duel pour désigner deux choses, mais deux choses liées plus ou moins. Donc si tu dis "Ianõy En" (deux langues) cela voudra dire que tu parles de deux langues, n'importes lesquelles. Par contre, si tu dis "Ianõl" (deux langues, ou mieux une paire de langue) cela désignera deux langues qui sont liées, après le contexte dit comment...

Non, je ne suis pas du tout linguiste, je suis un sale gamin qui passe son bac de français ! ... J'aimerais bien l'être mais c'est un peu coincé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16293
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Finelianõn   Mar 21 Juin 2011 - 20:34

Réatami a écrit:
Merci.

J'utilise le duel pour désigner deux choses, mais deux choses liées plus ou moins. Donc si tu dis "Ianõy En" (deux langues) cela voudra dire que tu parles de deux langues, n'importes lesquelles. Par contre, si tu dis "Ianõl" (deux langues, ou mieux une paire de langue) cela désignera deux langues qui sont liées, après le contexte dit comment...

Un peu comme pour les jumelles, les lunettes ou les ciseaux. J'ai ces articles en magasin. Razz

Réatami a écrit:
Non, je ne suis pas du tout linguiste, je suis un sale gamin qui passe son bac de français ! ... J'aimerais bien l'être mais c'est un peu coincé...

Si tu passes ton bac (même de français), t'es p'us vraiment un gamin... et quand bien même: Rappelle-toi Corneille (si c'est au programme, j'en sais p'us trop rien!). En attendant, tu peux être idéolinguiste... à savoir linguiste amateur, comme moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Réatami



Messages : 516
Date d'inscription : 24/11/2010
Localisation : France

MessageSujet: Re: Finelianõn   Mar 21 Juin 2011 - 21:59

Citation :

Un peu comme pour les jumelles, les lunettes ou les ciseaux. J'ai ces articles en magasin. Razz

Là j'hésite un peu... Dans un sens je préférerais les mettre au singulier dans certains cas.

Par exemple, imaginons que les lunettes n'aient jamais existé avec un seul verre. Dans ce cas, est-ce qu'on va considérer comme pluriel un seul objet ? Même chose pour les ciseaux, on pourrait avoir un mot pour désigner le ciseau à bois et un autre pour la paire de ciseaux qui serait vue comme une machine (un peu comme si on disait qu'un agrafeuse était une paire de mâchoires alors qu'elles sont toujours liées)...

Citation :
Si tu passes ton bac (même de français), t'es p'us vraiment un gamin... et quand bien même: Rappelle-toi Corneille (si c'est au programme, j'en sais p'us trop rien!). En attendant, tu peux être idéolinguiste... à savoir linguiste amateur, comme moi...

Corneille est toujours au programme de 1ère (sous-section classicisme d'un "genre littéraire") mais je ne l'ai pas étudié... Linguiste amateur... C'est bien ce que je compte faire, ce que je ne pourrai étudier en profondeur et dans un établissement je le ferai en dehors... (pareil pour le gaélique irlandais, le finnois, et autres langues perdues...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Finelianõn   Aujourd'hui à 14:52

Revenir en haut Aller en bas
 
Finelianõn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Finelianõn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Autres idéolangues-
Sauter vers: