L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Un peu d'imagination...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Livious



Messages : 45
Date d'inscription : 15/01/2011
Localisation : Guadeloupe, Outre-Mer

MessageSujet: Un peu d'imagination...   Jeu 3 Fév 2011 - 20:53

J'invite tous ceux d'ici (et d'ailleurs, d'ailleurs) à réfléchir à ce qu'ils ressentent lorsqu'ils lisent une phrase d'une idéolangue, dont il n'ont pas la traduction, ce qu'il leur vient à l'esprit par rapport à ces mots... d'oublier toute connaissance grammaticales ou autre et de penser à l'esthétisme et à leur sentiment d'humain primaire....

Pour introduire le sujet, je me dévoue, avec cette phrase d'un décret Vrakylte:

"Espadex tet yniteum omni eliquityen tal enominarluex ecix meanòr tùr ynitore expark ten yniti enidisiokiotabòr, aeusa ae’kondoer cebaloskoer stabilitat entùr usa geoliriò tetùr synensix norome, noromere, noromys été cuntryoskoer."

Maintenant réflechissons
et laissons nous envahir par l'inspiration.

Que ressentez-vous dans ces mots ?... farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilko
Modérateur


Messages : 2518
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: Un peu d'imagination...   Jeu 3 Fév 2011 - 21:22

On dirait une langue latine archaïque. Flexionnelle : "norome, noromere, noromys" sont des variations du même mot, *norom. ("Norome, noromere, noromys" comme en latin "Longus, longior, longissimus").

Le texte a la majesté d'un texte de loi, ou d'un texte littéraire. D'ailleurs, c'est un décret ! Mais ça pourrait aussi bien être les actualités, lues sur un téléprompteur par le présentateur du journal télévisé. Une langue élaborée, codifiée, perfectionnée. Ce n'est pas vraiment une langue latine, mais l'influence latine est forte, comme le montrent les mots "omni" et "stabilitat". On s'attend à ce qu'elle soit parlée par des aristocrates raffinés vêtus de longues robes semblables à celles des magistrats ou des avocats. Leurs voix résonnent dans les palais de marbre. Ce sont des hommes de savoir, des savants et des philosophes, mais ils sont un peu infatués d'eux-mêmes et ils s'aiment s'écouter dire de grandes et longues phrases.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
yamaw



Messages : 898
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: Un peu d'imagination...   Jeu 3 Fév 2011 - 22:37

Je peux difficilement en dire beaucoup plus que Vilko. yniteum, ynitore, yniti. tùr, tetùr, entùr. aeusa, usa. cebaloskoer, cuntryoskoer. La plupart des mots terminent par une consonne, ce que j’apprécie.

Je trouve que l’absence d’indications quant à la prononciation n’aide pas à se faire une idée d’ensemble. Par exemple, comment se prononcent les digrammes voire les trigrammes vocalique ? Comment se prononce le y ? Et le x ?

C’est peut-être déjà plus du ressenti, mais l’extrait me fait penser à une notion d’équitabilité, voire d’uniformité (omni, ynit-). Peut-être aussi d’éligibilité (eliquityen, enominarluex).


De façon générale, je suis souvent impressionné et séduit par la vue d’un texte écrit dans une langue que je ne connait pas. C’est pourquoi j’apprécie la démarche utilisée par Réatami pour la création du Finelianõn. Chez moi, il y a dans une étagère un roman en espagnol et, bien qu’en général je n’adore pas cette langue, le fait de ne pas la connaître rend ces pages belles à mes yeux, élégantes. D’ailleurs, j’aimerais créer un petit programme qui, à partir de contraintes d’abord phonologique puis orthographiques, morphologiques et syntaxiques, permettrait de générer, comme le lorem ipsum, un pseudo-texte dans une pseudo-langue pseudo-naturelle.
drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Réatami



Messages : 516
Date d'inscription : 24/11/2010
Localisation : France

MessageSujet: Re: Un peu d'imagination...   Jeu 3 Fév 2011 - 22:55

Le passage en déclinaison fait très strict... Mais pour autant, je dois avouer que j'ai autant d'imagination qu'un petit pois lyophilisé, et je pense que tout dépend du ton sur lequel on prononce le texte. Je pense que si on accentue les voyelles ou qu'on réduit au minimum les consonnes on peut obtenir un texte très doux ; c'est même ce que j'ai ressenti après expérience. A vrai dire une langue est presque toujours parlée et donc, à moins d'utiliser un système de notation des variantes d'expression on ne peut pas tout savoir. Mais d'un point de vue totalement objectif, c'est vrai que cette langue est bien dotée en occlusives donc ça fait tout de suite plus strict... Enfin, je pense...

Citation :
C’est pourquoi j’apprécie la démarche utilisée par Réatami pour la création du Finelianõn

En tout cas c'est galère de faire le travail à l'envers... Surtout pour avoir la simplicité ; je me suis retrouvé avec des verbes média-tantum car sinon ça collait pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Livious



Messages : 45
Date d'inscription : 15/01/2011
Localisation : Guadeloupe, Outre-Mer

MessageSujet: Re: Un peu d'imagination...   Jeu 3 Fév 2011 - 23:51

Livious a écrit:

"Espadex tet yniteum omni eliquityen tal enominarluex ecix meanòr tùr ynitore expark ten yniti enidisiokiotabòr, aeusa ae’kondoer cebaloskoer stabilitat entùr usa geoliriò tetùr synensix norome, noromere, noromys été cuntryoskoer."

Lorsqu'on scande le texte, on utilise ce modèle-là pour les lois magistrales:

Les mots de plus de 3 syllabes se prononcent ainsi: ffL,fL,nC,ffl,ffL,dL,dL
C'est-à-dire:
ff: très fort
f: fort
n: normalement
d: doucement
dd: très doucement

LL: très long
L: long
M: modérément
C: court
CC: très court

Les mots comme "omni, entur, tur, tet", donc moins de 3 syllabes: fC,dL(L),fCC,

Les virgules (,) correspondent au détachement de syllabes et les point virgules (; ), aux mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Livious



Messages : 45
Date d'inscription : 15/01/2011
Localisation : Guadeloupe, Outre-Mer

MessageSujet: Re: Un peu d'imagination...   Sam 5 Fév 2011 - 1:44

Bien, voici la traduction du texte:

« l’armée et l’ordre dans toute la suprématie de leurs appellations sont considérés par la présente assemblée comme une unité indissociable, celle qui confère à notre peuple la stabilité dont elle se glorifie et par conséquent un pouvoir légitime, légitimé et légitimant notre pays »

« Espadex tet yniteum omni eliquityen tal enominarluex ecix meanòr tùr ynitore expark ten yniti enidisiokiotabòr, aeusa ae’kondoer cebaloskoer stabilitat entùr usa geoliriò tetùr synensix noromys, noromen, noromenta été cuntryoskoer. »

Par rapport à vos commentaires passés et la traduction, qu'est-ce qui vous interpelle? bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Modérateur


Messages : 16319
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Un peu d'imagination...   Sam 5 Fév 2011 - 15:44

N'étant guère enclin au militarisme, je ne sens pas trop le texte pour son contenu sémantique; mais peut-être qu'il y a quelque chose à observer au niveau de la rythmique du texte vraklyte.

Citation :

"Espadex tet yniteum omni eliquityen tal enominarluex ecix meanòr tùr ynitore expark ten yniti enidisiokiotabòr, aeusa ae’kondoer cebaloskoer stabilitat entùr usa geoliriò tetùr synensix norome, noromere, noromys été cuntryoskoer."

Que ressentez-vous dans ces mots?

J'ai reconnu (?) certains mots comme:
-espadex ~ espada (esp. cast: espada; angl: spade) = pique, force armée
-yniteum, yniti, ynitore ~ unité
-omni ~ tous (lat: omnis, anv: omen, omne)
-stabilitat ~ stabilité (la terminaison me fait un peu penser au catalan)
-geoliriò ~ gloire (?) mais là j'ai triché, j'ai été aidé par la traduc! attention, j'aurais pu voir aussi son contraire: geol ~ geôle, prison.
-cuntryoskoer ~ country (pays, en anglais).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Livious



Messages : 45
Date d'inscription : 15/01/2011
Localisation : Guadeloupe, Outre-Mer

MessageSujet: Re: Un peu d'imagination...   Sam 5 Fév 2011 - 20:09

J’invite un autre idéolinguiste à proposer une phrase de sa langue sans traduction, de manière à ce que, armés d’imagination, nous nous penchions sur l’esthétique et l’origine de ses mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Réatami



Messages : 516
Date d'inscription : 24/11/2010
Localisation : France

MessageSujet: Re: Un peu d'imagination...   Sam 5 Fév 2011 - 20:25

J'ai décidé de créer encore une autre langue (en fait je n'ai pas tellement décidé, disons que je n'ai pas bridé mon imagination... Le problème c'est que je commence tout et ne finis rien). Dans la continuité des langues monstrueuses (à venir : langue avec uniquement des verbes, langue sans consonne, langue uniquement nasale) j'ai créer une langue qui n'a pas de nom pour le moment. J'ai utilisé la méthode que j'avais déjà testé en l'améliorant. J'ai écouté comme toujours des musiques, parmi lesquelles celles dont les paroles sont incompréhensibles :
http://www.youtube.com/watch?v=efojzMwLIK0
http://www.youtube.com/watch?v=n2VDHLWFrFo (j'adore la diction... incompréhensible)
http://www.youtube.com/watch?v=cvOeDWynY4o (j'adore la voix de la chanteuse)

Ensuite, comme c'est une langue tonale, j'ai pris ma partition du thème du roi et l'oiseau et j'ai observé la composition, en essayant de retranscrire ceci sous la forme d'un système à 3 notes (...)
http://www.youtube.com/watch?v=ocMZc3B_7gE

Puis j'ai pris tous les sons que j'aimais en les retranscrivant par un seul symbole (j'ai pris une lettre de l'alphabet copte car je l'adore. Si vous n'arrivez pas à les lires je ne sais pas quoi faire.. Moi je peux mais je n'ai rien fait pour que ça marche ; peut-être installer des polices mais d'habitude celles qui existent déjà marchent) :
Comme on le voit il existe trois tons qui sont plutôt des modulations que des positions (aigu = montée ; grave = descente ; aucun accent = pas de changement). Mais généralement, la note de base dépend de l'entourage (on peut pas descendre à l'infini).

Voyelles :
A [a˧]
À [a˩]
Á [a˥]
E [e˧]
È [e˩]
É [e˥]
I [i˧]
Ì [i˩]
Í [i˥]
O [o˧]
Ò [o˩]
Ó [o˥]
U [u˧]
Ú [u˩]
Ù [u˥]
Y [y˧]
Ỳ [y˩]
Ý [y˥]

Consonnes :

Classe I :
Famille a :
B [b]
P [p]
Famille b :
D [d]
T [t]
Famille c :
G [g]
C [k]

Classe II :
Famille a :
V [v]
F [f]
Famille b :
Ð [D]
Þ [T]
Famille c :
Ȝ [G]
X [x]

Classe III :
M [m]
N [n]

Classe IV :
S [s]
Z [z]
Ϣ [S] ou [c] (j'adoooore cette lettre, je ne sais pas pourquoi)
Ƿ [Z] ou [j\]

Classe V :
H [h]
W [w]
Ƕ [H]

Classe VI :
R [r]
L [l]
Ł [L]
J [j]

Après j'ai édicté des règles de phonotactique et d'harmonie vocalique. Voici le résultat :

Phonotactique :
Syllabes de la forme CV(V)(C). Les consonnes de classe V sont interdites en finales. Les mots font au maximum trois syllabes. Les syllabes sont soumises à la règle d’harmonie vocalique

Harmonie vocalique :
Les voyelles se séparent en deux classes suivant leur caractère arrondi (o, u et y) ou non (a, e et i). On n’acceptera aucunement deux voyelles de caractère différent dans deux syllabes à la suite.

Texte de base :
Hajáf rónìá nálàhe łoƕòϣ no jàl ȝetú wá no tòn jèhá wy þènéra ƕànáϣa linha wìr hávé nàr híláí nòlè ðàs wó ðèní rùkó kòjý lìté bun rìnes wù sinhè jú liƕì pom bàlí sòmbó łiϣè másaþái ràdƿale łómo hàna ƕìlaϣè sú nílaél nù jupóƿy łàne wózno lìna tù raz nóstonỳt ϣumýloz féxi nolùł.

Ce texte est un peu court et je pense que je vais l'allonger. Je n'ai pas de traduction et j'attend vos impressions pour l'écrire.

PS : J'ai découvert un module de Mozilla Firefox qui permet d'accéder très rapidement aux lettres tordues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aerelloth



Messages : 242
Date d'inscription : 14/10/2009
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Un peu d'imagination...   Dim 6 Fév 2011 - 0:52

Hé, un shai ! cheers Moi aussi j'aime cette lettre, je trouve qu'elle est jolie à dessiner. D'ailleurs, chez moi toutes tes lettres s'affichent, mais ça n'est peut-être pas un critère parce que j'ai déjà téléchargé plein de polices coptes.

Remarque un peu plus constructive : en dehors du fait que le Ϣ me plaît, j'aime bien tes langues et la manière dont tu les mets au point, c'est original et très intéressant. À l'écrit, ta langue me semble assez harmonieuse, on ne trouve pas beaucoup de doubles-consonnes mais plutôt une alternance consonne-voyelle ; ça et l'harmonie vocalique, ça me plaît.

Mmm... j'allais partir dans une envolée lyrique et un peu hors-propos sur l'origine démotique et hiéroglyphique du shai, mais je me demande si tu ne la connaîtrais pas déjà en fait. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aerelloth.unblog.fr/sommaire
Vilko
Modérateur


Messages : 2518
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: Un peu d'imagination...   Dim 6 Fév 2011 - 13:53

Livious a écrit:
J’invite un autre idéolinguiste a proposé une phrase de sa langue, sans traduction de manière à ce que, armée d’imagination nous nous penchions sur l’esthétique et l’origine de ses mots.
OK Very Happy

C'est un texte quasiment "spontané" : ce que j'ai écrit hier dans mon journal, où je relate les petits événements quotidiens. Les mêmes mots reviennent plusieurs fois, c'est du saiwosh basique, sans prétention littéraire, des griffonnages dans un carnet.

Chol sansitkam na ochik tlatwa iskam Ilipyit kopa Pilmop-an, kimtokta ntsa ochik tlatwa Lesalkat asa na tlochman. Ilipyit hoyi hayash telemashin.
Kimta sansitkamak na ochik Ilipyit tlatwa Noyiplesas. Na olipi tlatwa hoyi kopa Oshan. Kimtokta ntsa ochik wextis ntsa hit.
Kakwa kosa chako wom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Réatami



Messages : 516
Date d'inscription : 24/11/2010
Localisation : France

MessageSujet: Re: Un peu d'imagination...   Dim 6 Fév 2011 - 14:16

Mer ci Aerelloth ! En effet, je savais pour le shai, c'est en partie pour ça que je l'aime bien ! Wink


Citation :

Chol sansitkam na ochik tlatwa iskam Ilipyit kopa Pilmop-an, kimtokta ntsa ochik tlatwa Lesalkat asa na tlochman. Ilipyit hoyi hayash telemashin.
Kimta sansitkamak na ochik Ilipyit tlatwa Noyiplesas. Na olipi tlatwa hoyi kopa Oshan. Kimtokta ntsa ochik wextis ntsa hit.
Kakwa kosa chako wom.

On voit ses origines Cherokee (il me semble, ou en tout cas amérindiennes) dans l'utilisation de "tl", c'est un son que j'aime bien dans l'idée mais pas dans l'image phonétique (allez savoir pourquoi...). Il y a quelques fois des groupes un peu compliqués à prononcer (nts ; tk ; kt).

J'ai beaucoup de mal à imaginer de quoi ça peut parler. Je vois que ce n'est pas un texte "littéraire", dans le sens où il n'est pas prévu pour devenir une oeuvre littéraire (sans vouloir de vexer, et donc sans arrière pensée), car il y a beaucoup de répétitions (mais en Latin on ne détestait pas les répétitions, lubie française ?). J'ai été marqué par la répétition nombreuse de "ochik" (la copule ?) Ainsi que de mots très courts comme na et ntsa. (des particules ?).

Voilà donc ce que je pense.

J'ai trouvé un nom pour ma langue :Ϣołùnþy [SoLu_BTy] ce qui signifie "langue du pays Auréolé" (c'est plus classieux que "pays de l'Or" qui fait un peu vénal...). Tous les radicaux font une seule syllabe, donc le nom est décomposable, je vais réfléchir au sens de décomposition... Pour la grammaire j'ai dans l'idée de faire une langue isolante plus complexe que les langues flexionnelles (ce qui va se traduire par des phrases tordues, de très nombreuses particules, des verbes qui ne changent pas en fonction du temps ou de l'aspect car chaque lexème possède un temps, une voix et un aspect, etc... Je sens que je vais m'amuser ! Very Happy mais c'est ce que j'aime). Je vais aussi allonger mon texte, pour le moment je me refais les Carmina Burana... Et Qntal... Mais je tape plus en rythme sur mon clavier qu'autre chose... C'est l'écriture automatique appliquée à la glossopoïèse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilko
Modérateur


Messages : 2518
Date d'inscription : 10/07/2008
Localisation : Neuf-trois

MessageSujet: Re: Un peu d'imagination...   Dim 6 Fév 2011 - 15:41

Le saiwosh est effectivement une langue amérindienne, dérivée du chinook (d'où le son tl). La phonétique est proche de celle du nahuatl, mais je m'en suis aperçu qu'après avoir inventé le saiwosh, et à l'époque je ne savais rien du nahuatl.

Voici la traduction du texte :

Avant midi je suis allé en voiture chercher Premier Fils à Villemomble, ensuite nous sommes allés (en voiture) aux Arcades avec ma femme. Premier Fils a acheté une grande télé.
Après le déjeuner j'ai emmené Premier Fils à Neuilly-Plaisance. Je suis allé à pied faire des achats à Auchan. Ensuite nous sommes retournés (en voiture) chez nous.
On dirait que le temps se réchauffe.


ochik = utiliser (o) un véhicule (chik), conduire, aller ou emmener en voiture.
olipi = utiliser (o) ses pieds (lipi), marcher. "Lipi" vient du français "le pied" Very Happy
na = je, me, moi, mon...
ntsa = nous, nos...

Quand j'écris en saiwosh, surtout des textes simples, quotidiens, j'imagine toujours les gens qui pourraient le parler, si c'était une langue naturelle : de petits Amérindiens du Nord-Ouest, au teint mat, aux yeux à demi-bridés et aux cheveux noirs et plats, comme les Chinooks qui parlaient la langue dont le saiwosh est issu. Des gens plutôt amicaux mais un peu renfermés, parlant une langue qui est comme un miroir sans tain : simple à l'intérieur (phonétique, grammaire, vocabulaire, syntaxe, écriture : tout est simple en saiwosh) mais totalement opaque vue de l'extérieur (prononciation rapide et saccadée, vocabulaire non identifiable).

Bref, tout le contraire de l'aneuvien et du sambahsa, mais je ne l'ai pas fait exprès, le saiwosh existe depuis 2002. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/saiwosh/man.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un peu d'imagination...   Aujourd'hui à 14:47

Revenir en haut Aller en bas
 
Un peu d'imagination...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'imagination, c'est quoi ?
» Un peu d'imagination...
» Quand on dit que l'imagination peut nous jouer des tours...
» L'imagination est-elle infinie ?
» Imagination un peu trop débordante...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Idéogénéral-
Sauter vers: