L'Atelier

Créations linguistiques
et mondes imaginaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Kilustra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
loukag



Messages : 87
Date d'inscription : 17/02/2011
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Kilustra    Jeu 17 Fév 2011 - 3:12

Je vous présente ma première idéolangue...

kilustra
[ kilustra ]



DICTIONAIRE de la langue!!!



1. L'alphabet et sa prononciation

5 voyelles

a [ a ], e [ ɛ ], i [ i ], o [ o ], u [ u ]

21 consonnes

b [ b ], c [ ʃ ], d [ d ], f [ f ], g [ g ], h [ x ], j [ ʒ ],
k [ k ], l [ l ], m [ m ], n [ n ], ñ [ ŋ ], p [ p ], r [ r ],
s [ s ], t [ t ], v [ v ], w [ w ], x [ θ ], y [ j ], z [ z ]


Ce qui fait un total de 26 lettres! Smile

L'alphabet

a: a [ a ]
b: be [ bɛ ]
c: ce [ ʃɛ ]
d: de [ dɛ ]
e: e [ ɛ ]
f: fe [ fɛ ]
g: ge [ gɛ ]
h: he [ xɛ ]
j: je [ ʒɛ ]
i: i [ i ]
k: ke [ kɛ ]
l: le [ lɛ ]
m: me [ mɛ ]
n: ne [ nɛ ]
ñ: ñe [ ŋɛ ]
o: o [ o ]
p: pe [ pɛ ]
r: re [ rɛ ]
s: se [ sɛ ]
t: te [ tɛ ]
u: u [ u ]
v: ve [ vɛ ]
w: we [ wɛ ]
x: xe [ θɛ ]
y: ye [ jɛ ]
z: ze [ zɛ ]



2. L'accent tonique

L'accent tonique se place généralement sur l'avant-dernière syllabe, comme dans plusieurs langues, quand le mot finit par une voyelle. S'il finit par une consonne, l'accent tonique se trouvera sur la dernière syllabe.

Exemple:
kasona (kasòna)
eser (esér)


Si l'accent est ailleurs, il sera marqué par un accent (grave ou aigu) (`) ou (´) dans le mot.
Exemple:
rékasen
[ rɛkasɛn ]
L'accent est donc placé sur le premier e.


3. Les nombres

Les nombres en kilustra fonctionnent comme ceci:

Il existe les chiffres: 0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, et 9
Et il existe les "préfixes" des dizaines, des centaines, des milliers, etc.
Donc si on veut dire 30, on prend le chiffre 3 et la première lettre du mot sera la lettre qui représente la dizaine.
30 = eci (avec le chiffre "-ci" donc "3" et les dizaines e-). 3 = aci (avec le chiffre -ci, et les unités a-).
Donc il ne suffit que de savoir les chiffres de 0 à 9 et savoir les "préfixes" des unités jusqu'à 100 000 000 (ce qui existe jusqu'ici car il n'existe pas plus gros nombre que 999 999 999 en kilustra pour le moment).


Voici les chiffres et les "préfixes" des unités, dizaines, centaines, etc.

0 - wa [ wa ]
1 - si [ si ]
2 - re [ rɛ ]
3 - ci [ ʃi ]
4 - co [ ʃo ]
5 - gu [ gu ]
6 - zu [ zu ]
7 - nu [ nu ]
8 - pa [ pa ]
9 - sa [ sa ]

________________

1 - Unités: a- [ a ]
10 - Dizaines: e- [ ɛ ]
100 - Centaines: i- [ i ]
1 000 - Milliers: o- [ o ]
10 000: eo- [ ɛo ]
100 000: io- [ io ]
1 000 000: u- [ u ]
10 000 000: eu- [ ɛu ]
100 000 000: iu- [ iu ]

________________


La répétition d'un chiffre
Quand un chiffre se répète plusieurs fois dans un nombre, par exemple, 9 999 999, on dit le chiffre (9), et le nombre de fois qu'il se répète (7, dans cet exemple-ci) et on ajoute le suffixe "k" entre les deux.
Donc 9 999 999 = usaknu [ usaknu ]
Et 97 = esanu [ ɛsanu ] (il n'y a pas de "k")
Si nous n'avons pas toujours le même chiffre, on fait un tiret dans le mot, à l'écrit, pour rendre le tout plus facile à comprendre et à lire.
Ex.: 1 888 977 = usi-pakci-sanunu*

* Remarquez que ce n'est que quand un chiffre se répète 3 fois ou plus que nous utilisons la méthode de la répétition.
Donc 77 = "enunu" Et non "enukre". Mais il est quand même possible de le dire des deux manières tout en étant compris. Wink



Assemblons les nombres!

Quand il y a des nombres "composés", par exemple: 19, on assemble les "bases" de chaque chiffre qui est dans le nombre (donc 1 et 9) et on met le "préfixe" des dizaines puisque dans le nombre 19, le chiffre le plus gros (le plus à gauche) est dans les dizaines.


Exemples:

8 = apa [ apa ] (unités: a- + 8: -pa)

80 = epa [ ɛpa ] (dizaines: e- + 8: -pa)

56 = eguzu [ ɛguzu ] (dizaines: e- + 5: -gu, 6: -zu)

19 = esisa [ ɛsisa ] (dizaines: e- + 1: -si, 9: -sa)

13 = esici [ ɛsiʃi ] (dizaines: e- + 1: -si, 3: -ci)

932 = isacire [ isaʃirɛ ] (centaines: i- + 9: -sa, 3: -ci, 2: -re)

249 352 003 = iurecosa-cigure-wawaci [ iurɛʃosaʃigurɛwawaʃi ] (100 000 000: iu- + 2: -re, 4: -co, 9: -sa, 3: -ci, 5: -gu, 2: -re, 0: -wa, 0: -wa, 3: -ci)

555 666 622 = iugukci-zukcorere [ iugukʃizukʃorɛrɛ ] (100 000 000: iu- + 5: -gu répétition: k 3 (nombre de fois répété): -ci, 6: -zu répétition: k 4 (nombre de fois répété): -co, 2: -re, 2: -re)






4. Le Genre et le Nombre

Il existe 6 genres et nombres qui se déterminent par des suffixes.

- Le masculin singulier: -o
- Singulier Dont on ne connait pas le sexe: (rien)
- Le féminin singulier: -a
- Le masculin pluriel: -i
- Pluriel Dont on ne connait pas le sexe ou deux sexes présents: -u
- Le féminin pluriel: -e

Ex:
- gato (chat)
- gat (chat dont on ne connait pas le sexe)
- gata (chatte)
- gati (chats)
- gatu (chat dont on ne connait pas le sexe ou deux sexes présents (chats et chattes))
- gate (chattes)



Autrement dit:

- Un nom qui se termine par -o est habituellement masculin.
- Un nom qui se termine par -a est habituellement féminin.
- Un nom qui se termine par -i est habituellement masculin pluriel.
- Un nom qui se termine par -e est habituellement féminin pluriel.
- Un nom qui se termine par -(rien) est habituellement singulier neutre.
- Un nom qui se termine par -u est habituellement pluriel neutre.


Ex.


kasona = Fille
kasono = Fils (singulier)
kasoni = Fils (pluriel)
kasone = Filles
kason = Enfant
kasonu = Enfants

Résumé:


NomsFémininNeutre ou
Masculin + Féminin
Masculin
Singulier
-a
-(rien)
-o
Pluriel
-e
-u
-i




5. Les déterminants (articles)


GenresArticles définisArticles indéfinis
Masculin singulier
lo
uno
Féminin singulier
la
una
Masculin pluriel
los
unos
Féminin pluriel
las
unas



6. La ponctuation

- L'apostrophe (') sert à marquer un pause "saccadée" dans un mot. Un coup glottal. [ ʔ ]

- Le point (.) marque le début d'une phrase mais il se place au début du premier mot de la phrase.
Ex: .faxe .ke rékasen oxaw ter (vous remarquerez qu'il n'y a pas de majuscules en kilustra.)

- L'interrogation (?) se fait par "ke" au début de la phrase. Il n'existe donc pas de point d'interrogation.

- L'exclamation (!) se fait par "da" au début de la phrase. Il n'existe donc pas de point d'exclamation.

- Les accents (grave ou aigu) (` ou ´) servent à montrer l'accent tonique quand il n'est pas sur l'avant-dernière syllabe. Il se place sur une voyelle.

- Le tiret (-) sert simplement à l'écriture... Il n'y a aucun changement ou presque dans la prononciation à part peut-être une petite pause. Cela sert à rendre l'écriture plus simple à lire, dans le besoin.




7. Les pronoms

Je = hu [ hu ]
Tu = hu'u [ huʔu ]
Il = ho [ ho ]
Elle = ha [ ha ]
On = huyu [ huju ]
Nous = huyu [ huju ]
Vous = hu'uyu [ huʔuju ]
Ils = hi [ hi ]
Elles = he [ hɛ ]
Ils et Elles = hie [ hiɛ ]
Neutre (dont on ne connaît pas le sexe) = hu'o [ huʔo ]


8. La Conjugaison (temps et modes de verbes)

Imparfait
Passé (imparfait)
-ox

Présent (présent)
-ax

Futur (futur simple)
-ix


Parfait
Passé (plus-que-parfait)
-ob

Présent (passé composé)
-ab

Futur (futur atérieur)
-ib


Tableau:


IndicatifPassé: --O-Présent: --A-Futur: --I-
Temps
imperfectifs: -X
Imparfait
--OX
Présent
--AX
Futur
--IX
Temps
perfectifs: -B
Plus-que-parfait
--OB
Parfait
--AB
Futur antérieur
--IB

Note: là où j'ai mis deux traits d'union en avant, c'est pour bien spécifier que le début de la terminaison du verbe est séparé du radical par un trait d'union:

.hu manhik-ib = j'aurai mangé.


9. Les verbes


Ordre: Pronom, Verbe, Temps.


- Un verbe sans temps termine toujours avec une consonne puisqu'il n'est pas accordé.


Quelques verbes:

Être: eser
Avoir: haver
Aimer: amar
Aller: gien
Choisir: vileger
Faire: asfor
Boire: bereg
Manger: manhik
Partir: fart
Parler: lokut
Appeler: vokar
S'appeler: vokabit
Étudier: itawdiy
Travailler: travalor
Finir (terminer): fermin
Vivre: viver



10. La négation


- La négation se fait par "ne".

ex: Je ne mange pas. = .hu ne manhik-ax (je, ne...pas, mange)


- Il y a aussi la négation antérieure: "nek".

ex: Je ne mange pas encore. = .hu nek manhik-ax (je, ne...pas...encore, mange)


- Et finalement, la négation postérieure: "net"

ex: Je ne mange plus. = .hu net manhik-ax (je, ne...plus, mange)



- Le contraire d'un mot se définit par le préfixe "fél".
ex: Grand = gran
Petit = félgran




11. Les noms

À venir...


Dernière édition par loukag le Mer 31 Oct 2012 - 5:09, édité 125 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loukag



Messages : 87
Date d'inscription : 17/02/2011
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Re: Kilustra    Sam 19 Fév 2011 - 3:42

Bonsoir!

J'ai rencontré un problème en créant les nombres dans ma langue...

si par exemple on a le nombre 1 000 000 000, eh bien je ne sait pas quoi faire XD en suivant la logique des nombres dans ma langue, sa donnerait "iswacwacwacwacwacwacwacwacwaci" mais il y a BEAUCOUP TROP de wac (0). et il faut compter pour savoir combien on en dit et c'est dûr à comprendre etc...

Ou encore, si on a 9 999 999 999, ça donnerait: "ususususususususususi" XD
Ça n'as pas d'allure... Sad

Et de plus, je crois que si on fait par exemple 12 000, eh bien à la fin il faudrait dire qu'on est dans les milliers avec le suffixe -a. mais ça serait pour 2 000 mais là, on a 12 000... donc c'est pas exactement mille... c'est une dizaine de plus que mille???? Je ne me comprend même pas moi même XD

Je pensais avoir inventé quelque chose d'intelligent au début, mais là, ça ne fonctionne vraiment pas Sad


Pouvez-vous m'aider svp? Smile


P.S: Pourrait-on me faire un petit guide de ce qui est essentiel dans une langue aussi? Car je ne sais pas quoi faire pour inventer ma langue XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvano



Messages : 11705
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Kilustra    Sam 19 Fév 2011 - 4:57

Quelques idées d'autres langues.
On peut regrouper les chiffres par paquets. En français, on le fait par paquets de six (million, billion, etc.) En Inde, la méthode traditionnelle, c'est par paquets de deux, mais jusqu'à 1000, c'est trois. Par exemples, un million s'écrit 10,00,000! Un milliard: 1,00,00,00,000
Et rien n'empêcherait de compter par paquets de quatre, voire de cinq.
Des séparateurs: en lojban, on dit les séparateurs. 9 999 999 999 se dirait soki'osososoki'osososoki'osososo. Ça veut dire neuf mille neuf neuf neuf mille neuf neuf neuf mille neuf neuf neuf.
10 000 000 000 se dirait panoki'oki'oki'o (pas besoin de dire les zéros): un zéro mille mille mille.
Mais la plupart des langues ont des mots pour dix, cent, mille, et fonctionnent par multiplication. Ta méthode, et celle du lojban, permet à chacun de lire des chiffres sans rien comprendre de la manière dont ils fonctionnent.

Quoi mettre dans une langue? Lis n'importe quelle grammaire d'une langue inventée (celle des langues naturelles sont souvent trop compliquées). Mettons que tu dois inventer quelque chose pour chaque chapitre et sous-chapitre.
Traduis des choses. Si possible, fais-les lire par quelqu'un d'autre — ce qui est très clair pour toi ne l'est pas nécessairement pour un autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Anoev
Modérateur


Messages : 16277
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Kilustra    Sam 19 Fév 2011 - 11:48

kìlustra a écrit:
Je pensais avoir inventé quelque chose d'intelligent au début, mais là, ça ne fonctionne vraiment pas Sad


Pouvez-vous m'aider svp? Smile


P.S: Pourrait-on me faire un petit guide de ce qui est essentiel dans une langue aussi? Car je ne sais pas quoi faire pour inventer ma langue XD

Silvano a pal mal déblayé l'terrain. 'videmment, j'peux toujours te donner quelques indications pour te dire comment ça s'passe en aneuvien (sans m'faire de la pub ou un modèle: tu fais c'que tu veux). En fait, pour que les chiffres "zéro" ne se répètent pas, la meilleure chose à faire, c'est d'utiliser des "classes d'unités". Personnellement, j'ai utilisé les à-postériori dek, cèrent, tœsaṅd, tinsaṅd...; j'aurais pu utilisser hek(t)- kil-, meg- etc... Mais si tu optes pour l'à-priori, faudra que tu crée tes propres radicaux (t'est pas d'ailleurs forcé d'utiliser le système décimal). comme ça, si tu as un grand nombre "tout rond" à traduire, t'es pas obligé d'utiliser une caravane de zéros. Pour te donner une idée (que t'es pas obligé de suivre, surtout si tu optes pour l'à-priori), pour 1 000 000 000 000, je traduis ùt quàcaṅd*, c'est à dire 104*3.

Pour le reste, voilà comment j'ai géré l'ossature grammaticale de l'aneuvien. Il y a, pour ceux qui connaissent suffisamment bien l'anglais et qui y sont à l'aise (ce n'est pas mon cas), le Language construction kit. Il est traduit en d'autres langues; malheureusement, pas en français.


*Quàcaṅd, tout comme tersaṅd, tout comme... sont un condensé d'un multiplicateur (ici quàt (4) ou tern (3)) et de tœsaṅd pour la tranche de mille (l'à-postériori est ici flagrand). L'avantage, c'est qu'on peut faire de très grands nombres, l'inconvénient, c'est qu'on doit faire attention, par exemple à ne pas confondre tern tœsaṅd ou ternœsaṅd (3000) avec tersaṅd (1 000 000 000).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Réatami



Messages : 516
Date d'inscription : 24/11/2010
Localisation : France

MessageSujet: Re: Kilustra    Sam 19 Fév 2011 - 12:45

Citation :
Quand il y a des nombres "composés", par exemple, 19, on assemble les "préfixes" de chaque chiffre qui est dans le nombre (donc 1 et 9) et on met le suffixe des dizaines puisque dans le nombre 19, le chiffre le plus gros ( le plus à gauche) est dans le dizaines.


Exemples:

80 = upì [ upe ] (8: up- + dizaines: -ì)
56 = uguzì [ uguze ] (5: ug-, 6: uz-, dizaines: -ì)
19 = isusì [ isuse ] (1: is-, 9: us-, dizaines: -ì)
13 = isicì [ isitʃe ] (1: is-, 3: ic-, dizaines: -ì)
8 = upe [ upɛ ] (8: up-, unités: -e)
932 = usicero [ usitʃero ] (9: us-, 3: ic-, 2: er-, et centaines: -o)

J'ai un peu de mal à comprendre, j'ai l'impression que c'est répétitif comme système, puisque d'une part on a tous les nombres mais on a aussi un suffixe qui indique comment le lire... Shocked

Moi ce que je ferais c'est que pour 12 000 j'aurais mis 12 sans suffixe et ajouté un suffixe des milliers, ça permettrait de simplifier. Mais je dois surtout avouer ma difficulté à tout comprendre dans ce système.

Citation :
Quoi mettre dans une langue? Lis n'importe quelle grammaire d'une langue inventée (celle des langues naturelles sont souvent trop compliquées). Mettons que tu dois inventer quelque chose pour chaque chapitre et sous-chapitre.
Traduis des choses. Si possible, fais-les lire par quelqu'un d'autre — ce qui est très clair pour toi ne l'est pas nécessairement pour un autre.

En effet, je suis d'accord pour l'intérêt de lire des grammaires de langues crées, surtout les langues auxiliaires qui sont prévues pour tout couvrir. Mais je pense que les grammaires des langues naturelles sont utiles aussi, par exemple, pour faire quelque chose d'innovant par rapport au français lire des grammaires des langues comme le mandarin ou le japonais aide (sur Wikipedia même si c'est pas forcément bien ça peut donner des idées). Mais sinon, j'utilise ma grammaire Latine et Grecque pour vérifier que je couvre à peu près toutes les possibilités (mais bon, là il faut que je finisse mes langues qui n'ont même pas de système numérique...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4960
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Kilustra    Sam 19 Fév 2011 - 13:35

L'elko utilise un système assez proche, puisqu'on épelle les nombres puis on ajoute "-ta" ("chiffre, nombre") :


80 = Alnunta (8 + 0 + chiffre)
56 = Aksasta
19 = Nararta
13 = Narkouta
8 = Alta
932 = Arkounutta

Le même problème que toi s'est posé ! :

1 000 000 000 : naru nunnunnunu nunnunnunu nunnunnunta ou naru nunartad

naru nunartad signifie " 1 (naru) suivit de 0 répété 9 fois."

De la même manière on a :

9 999 999 999 : ardaktad (9 répété 10 fois).


Il n'existe pas en elko de clé pour dire "milliard" mais cela ne saurait tarder. En revanche il en existe une pour dire 10 000 : NĖN

Arrow 10 000 se dit dont nėnta
Arrow 9 999 se dit dont warelta (9 répété 4 fois)

mais il existe encore une d'autre alternatives...


Voilà cette comparaison avec l'elko pourra peut-être t'être utile.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
PatrikGC



Messages : 2318
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : France - Nord

MessageSujet: Re: Kilustra    Sam 19 Fév 2011 - 14:57

Juste une petite remarque en passant : dans la vie de tous les jours, il n'est nul besoin de nombres si grands...

Sinon, regrouper les nombres par paquets de 2, 3 etc. me semblent la meilleure idée.
Pour les exemples qui vont suivrent, j'imagine des paquets de 3.

Le + simpliste serait un petit mot qui jouerait la pause entre chaque groupe : 99.999 --> neufneufpauseneufneufneuf
Une autre idée, des mots qui joueraient les multiplicateurs (million, mille...) : 99.999 --> neufneufmilleneufneufneuf
On peut aussi imaginer un mot qui signifie : 000 (zérozérozéro ou mille) : 1.000.000 --> unmillemille

Je signale au passage que prononcer 99.999 en français n'est pas triste... Smile


Dernière édition par PatrikGC le Dim 20 Fév 2011 - 20:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patrikcarpentier.free.fr
Silvano



Messages : 11705
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Kilustra    Sam 19 Fév 2011 - 22:51

kìlustra a écrit:

3 autres

ng [ ŋ ], x [ θ ], y [ j ]
Qu'est-ce qui distingue ces sons des autres consonnes? Pour moi, ce sont des consonnes comme les autres.

Et à propos de l'accent: il ne tombe pas toujours sur l'avant-dernière syllabe en italien: pensons au mot caffè. Mais c'est le cas en polonais, je crois (et aussi en espéranto).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
loukag



Messages : 87
Date d'inscription : 17/02/2011
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Re: Kilustra    Dim 20 Fév 2011 - 19:31

Ziecken a écrit:


Le même problème que toi s'est posé ! :

1 000 000 000 : naru nunnunnunu nunnunnunu nunnunnunta ou naru nunartad

naru nunartad signifie " 1 (naru) suivit de 0 répété 9 fois."


Oui mais on pourrait se confondre avec 109, non?



Sinon, merci pour l'aide!!!
Je vais essayer de voir ce qui serait le mieux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4960
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Kilustra    Dim 20 Fév 2011 - 19:39

Citation :
Oui mais on pourrait se confondre avec 109, non?


Non, il ne peut pas y avoir d'ambiguïté : car 109 peut se dire de deux manières

narnunarta : 1 + 0 + 9
dakarta : 10 + 9

naru nunartad signifie 1 suivi du chiffre 0 répété 9 fois. On utilise pas la clé TAW (chiffre) mais la clé TAD (répétition) on sait alors que l'on a affaire à une répétition d'un même chiffre et non à un nombre où on épelle les chiffre un par un.

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
loukag



Messages : 87
Date d'inscription : 17/02/2011
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Re: Kilustra    Dim 20 Fév 2011 - 20:29

J'aime ta manière de fonctionner...
Je peux la prendre? XD

Je vais essayer d'inventer quelque chose à partir de ceci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4960
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Kilustra    Dim 20 Fév 2011 - 20:32

bien sûr !
Razz

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Silvano



Messages : 11705
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Kilustra    Dim 20 Fév 2011 - 22:19

kìlustra a écrit:
Ziecken a écrit:


Le même problème que toi s'est posé ! :

1 000 000 000 : naru nunnunnunu nunnunnunu nunnunnunta ou naru nunartad

naru nunartad signifie " 1 (naru) suivit de 0 répété 9 fois."


Oui mais on pourrait se confondre avec 109, non?
Où vois-tu un zéro répété neuf fois dans 109?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
loukag



Messages : 87
Date d'inscription : 17/02/2011
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Re: Kilustra    Lun 21 Fév 2011 - 5:25

Voilà!


Citation :
La répétition d'un chiffre
Quand un chiffre se répète plusieurs fois dans un nombre, par exemple, 9 999 999, on dit le chiffre (9), et le nombre de fois qu'il se répète (7) et on ajoute le suffixe "k" avant le suffixe des millions, etc.
Donc 9 999 999 = usunku [ usunku ]
Et 97 = usunì [ usune ] (il n'y a pas de "k")
Si nous avons pas toujours le même chiffre, on fait un tiret dans le mot.
Ex.: 1 888 977 = is-upick-usunun*

* Remarquez que ce n'est que quand un chiffre se répète 3 fois ou plus que nous utilisons la méthode de la répétition.
Don 77 = "ununì" Et non "unerkì". Mais si vous le dîtes, on comprendras quand même Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4960
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Kilustra    Lun 21 Fév 2011 - 12:47

Citation :
Où vois-tu un zéro répété neuf fois dans 109?

En fait je voulais juste faire l'opposition entre 1 000 000 000 et 109. Le premier utilise la clé TAD (répétition) tandis que le second utilise la clé tAW (chiffre), cela montrait qu'en un coup d'oeil il est possible de savoir à quoi on a affaire.

Je vois que tu as trouvé une solution intermédiaire, j'aime beaucoup. Wink

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
loukag



Messages : 87
Date d'inscription : 17/02/2011
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Re: Kilustra    Mar 22 Fév 2011 - 4:53

Ajout du genre et nombre, des déterminants et de la ponctuation!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldeas



Messages : 30
Date d'inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Kilustra    Mar 22 Fév 2011 - 23:18

Du bon travail, même si le plus gros reste à venir, à savoir le vocable de base, la formation des temps...
J'aime bien ta ponctuation Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loukag



Messages : 87
Date d'inscription : 17/02/2011
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Re: Kilustra    Mer 23 Fév 2011 - 2:47

Aldeas a écrit:
Du bon travail, même si le plus gros reste à venir, à savoir le vocable de base, la formation des temps...
J'aime bien ta ponctuation Smile

Merci beaucoup! Very Happy

Je fais quelques modifications dans les nombres... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loukag



Messages : 87
Date d'inscription : 17/02/2011
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Re: Kilustra    Jeu 24 Fév 2011 - 4:48

Désolé du double-post...


Citation :
7. Les pronoms

Je = Hì [ he ]
Tu = Hu [ hu ]
Il = Ho [ ho ]
Elle = Ha [ ha ]
On = Hiy [ hij ]
Nous = Hìy [ hej ]
Vous = Huy [ huj ]
Ils = Hi [ hi ]
Elles = He [ hɛ ]


8. Conjugaison (temps de verbe)

Indicatif
Présent
xao

Passé (imparfait)
xae

Futur
xai


Conditionnel
Présent
xeo


Participe
Présent
xoi

Passé
xoe


9. Fonctionnement des verbes

Note:
Verbes 1er groupe: commencent par "j".
Verbes 2e groupe: commencent par "k".
Verbes 3e groupe: commencent par "p".


Ordre: Pronom, Verbe, Temps.


Ex:

- Je mange = .hì josa-xao
- Je mangeais = .hì josa-xae
- Je mangerai = .hì josa-xai
- Je mangerais = .hì josa-xeo
- Mangeant = josa-xoi
- Mangé = josa-xoe




Je ne sais pas vraiment ce qui est important dans les verbes...
Est-ce que vous pourriez m'aider en me disant si ce que j'ai fait est une bonne idée, s'il manque des choses ou s'il y a des choses en trop...

Enfin... des détails sur les verbes quoi XD

Car les verbes en français, c'est compliqué -_-
Et je veux quelque chose de simple dans ma langue...

Merci d'avance Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Réatami



Messages : 516
Date d'inscription : 24/11/2010
Localisation : France

MessageSujet: Re: Kilustra    Jeu 24 Fév 2011 - 11:09

Si tu veux quelque chose de simple tu peux te contenter de deux temps, comme en Uropi je crois ou comme en japonais. Après si tu veux tu peux ne mettre qu'une voix active mais déjà si tu met un participe passé au sens du français c'est passif (le participe passé actif c'est : "ayant pris" ; le participe passé passif c'est "pris"). Pour le conditionnel, il faudrait peut-être une différence présent / passé mais c'est comme tu veux. De toute façon il faut presque toujours trouver des manières d'exprimer les autres valeurs (imperfectif / perfectif ; inchoactif / terminatif ; etc...) donc c'est à toi de voir si tu veux le mettre dans le verbe lui même ou si tu veux faire appel à des adverbes (dans ce cas même le conditionnel peut passer à la trappe... en fait tout peut y passer sauf la différence présent /passé (ou alors terminé / non terminé) et tu mets participes et infinitifs comme des dérivés du verbe (comme en Kotava))

Pourquoi avoir fait trois groupes de verbes . Tu n'as aucune différence qui en dépend dans ce que j'ai vu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziecken
Modérateur


Messages : 4960
Date d'inscription : 23/03/2008
Localisation : Bergheim, Alsace

MessageSujet: Re: Kilustra    Jeu 24 Fév 2011 - 11:40

Je pense que la solution la plus simple ce sont les auxiliaires temporels, c'est d'ailleurs pour cette raison que j'ai opté pour cette solution !

Tu choisis autant d'auxiliaires qu'il te faut de temps et tu les places à proximité d'un verbe à l'infinitif et le tour est joué.


En anglais : I close it / I will close it

En elko : Ero tini / Ero wodu tini

_________________
Like a Star @ heaven Idéolangues : agozien, amarrique, arésien, chimérique, daarh, elko, E.L.S., englo, éphèsique, espay, gäko, ganya, goumek, hanziko, inuque, kanako, kelep, kesaro, kunbé, maouaque, mawin, nauko, nenarun, odarique, t'ilu, urque, væltalien, zémétique
Like a Star @ heaven Idéographies : abbala, ashma (célestial), chaka nagya, daarh-ka, éphèse, gäka, hanzi, kaba, kimrunnabo, lak, mawa, mawinnab, nébou, patek, rundar, syllabaire tripodique.
Like a Star @ heaven Idéomondes : Univers d'Aegis, monde du Losda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elkodico.fr
Anoev
Modérateur


Messages : 16277
Date d'inscription : 17/10/2008
Localisation : Île-de-France

MessageSujet: Re: Kilustra    Jeu 24 Fév 2011 - 12:50

kìlustra a écrit:
Je ne sais pas vraiment ce qui est important dans les verbes...
Est-ce que vous pourriez m'aider en me disant si ce que j'ai fait est une bonne idée, s'il manque des choses ou s'il y a des choses en trop...

Enfin... des détails sur les verbes quoi XD

Car les verbes en français, c'est compliqué -_-
Et je veux quelque chose de simple dans ma langue...

Merci d'avance Smile

En fait, chacun voit un peu 12:00 à sa porte.

L'espéranto est, au départ assez succint, mais peut être étendu étendu grâce aux multiples combinaisons offertes par le participe

Mi estis skribonta = je fus sur le point d'écrire

à comparer avec

Mi skribos = j'écrirai.

Une langue munie d'une tripotée de temps et de modes n'est pas nécessairement une langue compliquée. Comme dit Ziecken, tu peux toujours t'en tirer avec des particules que tu places devant (le plus souvent) ou derrière (attachées ou non), ou bien des auxiliaires conjugués, comme en russe (Мы будем делать) ou en allemand (Wir werden machen). La solution aneuvienne est inverse: la particule est invariable et le verbe est conjugué, ce qui permet de choisir un mode adéquat (Er auk fàkte = nous allons faire & er auk fàktun* = nous sommes sur le point de faire).

Maintenant, pour la conjuguaison des "formes principales": le présent et le passé, le plus souvent, mais le futur existe également dans un bon paquet de langues: les langues romanes (dont le français), entre autres, t'as le choix entre deux possibilités et demie:

La première: une flexion pour chaque personne.
Avantage: possibilité de se passer de pronom personnel sujet dans les phrases simples: Amo = j'aime
Inconvénient (pas rédhibitoire, mais faut quand même le mentionner): elle exige de la méthode pour faire des conjugaisons méthodiques et de la mémoire pour les retenir toutes.

La deuxième: une forme par temps, commune à toutes les personnes: très simple, retenue par les langues auxilliaires ('tain: j'me rappelle avoir déjà écrit ça à qqn, j'me rappelle p'us quand!)*:
mi, li, ŝi, ni, vi, ili faros = je ferai, il/elle fera, nous ferons... L'avantage réside dans cette simplicité: une seule forme à retenir. Le seul problème étant que le sujet doit toujours être présent, même sous la forme d'un pronom personnel. Mais bon, là aussi, pas mal de locuteurs et d'idéolinguistes s'en accomodent.

Il existe une conjugaison intermédiaire, avec des flexions communes à plusieurs personnes, mais pas toutes, comme en anglais (au présent simple de l'indicatif de la plupart des verbes: -(e)s à la troisième du singulier, rien aux autres), ou en allemand

Citation :
ich mache
du machst
er/sie/es macht
wir machen
ihr macht
sie/Sie machen

Solution peu utilisée dans les langues auxiliaires, car elle cumule les inconvénients des deux soluces précédentes; toutefois, elle existe dans une persolangue comme l'aneuvien, dans la mesure où, par exemple, les personnes du singulier et du pluriel sont clairement différenciées, par des terminaisons qu'on retrouve dans d'autres mots.

Eg fàk ùt tordes, o(r**) fàk ùt tordes, or fàkte ùt tordes, ar fàkte ùr tordese = Je fais, tu/vous fai(te)s une (des) tarte(s), ils font des tartes.


Voilà, je pense que c'p'tit tour d'horizon (pas exhaustif, heureusement) t'aura suffisamment éclairé sur la manière d'aborder ce puissant outil de la phrase qu'est le verbe.

*Ce type de conjugaison existe aussi en aneuvien: au participe (temps progressifs) et au subjonctif.
**Pour le vouvoiement (singulier), on utilise OR + le verbe au singulier.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Silvano



Messages : 11705
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : 45° 30' N 73° 38' W

MessageSujet: Re: Kilustra    Jeu 24 Fév 2011 - 17:36

Je ne suis pas trop sûr de la prononciation de ta langue, mais il me semble que toutes les particules se ressemblent un peu trop. Ça me rappelle un peu le volapük, où seule une voyelle en début de mot (donc non accentuée) distinguait les temps (une voyelle parmi huit). http://fr.wikipedia.org/wiki/Volapük#Les_diff.C3.A9rents_temps

En espéranto, dans un environnement bruyant, on a parfois de la difficulté à distinguer les pronoms personnels, qui se terminent tous par i : http://fr.wikipedia.org/wiki/Espéranto#Pronoms_personnels_et_possessifs

Je crois que toutes les langues distinguent au moins le présent du passé, et certaines semblent se limiter à cela (mais ce n'est pas le cas de l'uropi). On peut toujours utiliser d'autres systèmes pour d'autres nuances (c'est un peu ce que fait l'uropi, avec une forme nue pour le présent, un suffixe pour le passé, une particule préposée pour le futur, etc.). Plusieurs langues trouvent aussi important de distinguer entre une action terminée et une action en cours (c'est la distinction entre l'imparfait et le passé composé du français.)
Si tu veux voir la liste d'à peu près toutes les distinctions possibles (et même certaines impossibles, selon moi): http://www.lojban.org/publications/reference_grammar/chapter10.html
(surtout les sections 4, 5, 9 et 10)
Je crois que le kotava est aussi très prolixe sur le sujet: http://www.kotava.org/fr/fr_pulviropa_303.pdf

S.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://proposcongrusetincongrus.blogspot.ca
Aldeas



Messages : 30
Date d'inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Kilustra    Ven 25 Fév 2011 - 22:30

Ce n'est pas pour me faire de la pub Razz mais j'ai utilisé un système de préfixe pour les temps "simple" du passé et du futur :

Conjugaison du verbe Être :

Rhiol
Rhuos
Rheot
Rhaol
Rhuos
Rheot

Les différences de genre/nombre se traduisent au travers du pronom.

Le futur et le passé se forme avec l'ajout de Shi (avant) et de Deo (après) avant le radical, on enlève le o des terminaisons du présent
Shirhil Deorhil
Shirhus Deorhus
Shirhet Deorhet
Shirhal Deorhal
Shirhus Deorhus
Shirhet Deorhet

C'est un système assez simple que tu peux bien sur utiliser même si la solution de l'allemand a aussi son charme Smile
Pour comparer avec l'aneuvien, ma particule est invariable et collée au verbe et mes terminaisons change c'est donc presque pareil au niveau construction Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loukag



Messages : 87
Date d'inscription : 17/02/2011
Localisation : Québec, Canada

MessageSujet: Re: Kilustra    Sam 26 Fév 2011 - 3:10

Bon merci pour tous vos commentaires...

Mais si on a que le présent et le passé, (et peut-être le futur) comment on fait pour dire le reste?
Il y a pleins d'autres temps qui existent!!!

Comment faire pour s'exprimer dans tous ces temps si il y en a que 3 XD
Mois je veux quelque chose d'assez complet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kilustra    Aujourd'hui à 13:28

Revenir en haut Aller en bas
 
Kilustra
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Le vif du sujet :: Autres idéolangues-
Sauter vers: